La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Prochaines régates du Déacan
Lun 16 Juil 2018 - 21:13 par Zoéé

» Arrivée du Prince Impérial Kouadio Moutawa
Dim 15 Juil 2018 - 16:38 par Kouadio Moutawa

» Noces impériales
Dim 24 Juin 2018 - 0:31 par Mikhaïl II

» 2e législature de 1918 : Loi relative à la peine de mort
Sam 23 Juin 2018 - 23:32 par Prince Andronikov

» Anonce de mariage
Dim 17 Juin 2018 - 16:52 par Mikha Brasnov

» Département du Patrimoine Culturel
Ven 18 Mai 2018 - 0:48 par Le Secrétaire

»  Oukaze du 12 mai 1918 : nomination gouvernementale
Sam 12 Mai 2018 - 20:33 par Mikhaïl II

» Demande en mariage
Sam 12 Mai 2018 - 17:14 par Mikhaïl II

» LE VIGILANT, 10 mai 1918
Jeu 10 Mai 2018 - 17:31 par Le Secrétaire

» Bulles patriarcales
Mer 9 Mai 2018 - 1:04 par Le Secrétaire

» Organisation Micromondiale Océanographique (O.M.O)
Mar 8 Mai 2018 - 14:55 par Zoéé

» Journal officiel de la Grande-Principauté de Livadia
Sam 5 Mai 2018 - 19:47 par Jakob N. Ostermann-I.

2e législature de 1918 : Loi relative à la peine de mort
Jeu 14 Juin 2018 - 23:27 par Prince Andronikov
Le Prince Andronikov avait eu sans problème le soutien de la majorité des députés de la Douma. Il avait un programme de redressement de la Russlavie et de reprise en main du bloc russlave. Si elle ne pouvait, pour l'heure, jouer les puissances mondiales, elle ne pouvait renoncer à son rôle de puissance régionale et devait redevenir la tête du monde russlave en lieu et place du Kolozistan qui …

Commentaires: 2
Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 3
1ère législature de 1918 : Traité de la CFI-TTN
Mar 1 Mai 2018 - 0:16 par Mikha Brasnov
Vladimir Kerensky : " Messieurs les députés, le dernier thème à l’ordre du jour de cette législature est aujourd’hui soumis au vote. Il est question du texte issu de la Conférence Ferroviaire Internationale - Transterranovien (CFI-TTN). Gardons à l'esprit qu'une procédure de ratification s’effectue sans débat, bien que j'autorise une déclaration par groupe si besoin est. "

Citation :
Traité …


Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 LE VIGILANT 12 - III - 1915

Aller en bas 

Comment sauver Edoran d’une révolution markiste ?
L’empereur doit abdiquer en faveur de son fils, sous régence de l’Impératrice
25%
 25% [ 1 ]
L’empereur doit organiser de nouvelles élections au suffrage universel
50%
 50% [ 2 ]
L’empereur doit vendre son pays à la Corporation fruitière de Port-Banane, à charge pour celle-ci de transformer Edoran en une grande plantation de pastèques.
25%
 25% [ 1 ]
Je ne sais pas, je souhaite ardemment la victoire des insurgés
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 4
 

AuteurMessage
Le Vigilant

avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: LE VIGILANT 12 - III - 1915   Jeu 12 Mar 2015 - 8:30


LE VIGILANT - INTERNATIONAL
"Contre la franc-charpenterie, la liberté d'informer"


Edoran : guerre civile !

Alors que le jeune empereur Philippe Ier a fui sa capitale au milieu de la nuit pour se placer sous la protection de troupes fidèles à Confolens, Allancia a été transformée en un véritable champ de bataille que se disputent les insurgés républicains et les loyalistes.

Le Saint-Empire vacille sur ses bases, et il semblerait que la solution militaire ne puisse plus suffire pour sauver le trône de l’empereur Philippe. De source sûre, une délégation de pairs de l’empire a publié un appel à l’empereur, l’implorant de faire des concessions significatives aux insurgés afin de sauver le Saint-Empire d’un conflit fratricide.

Dans les cercles les mieux informés, il se murmure que l’empereur pourrait être poussé à abdiquer en faveur de son jeune fils, de sang russlave par sa mère.

Quelque soit le scénario retenu, il est indubitable que si le Saint-Empire d’Edoran veut survivre, il devra procéder à de sérieux changements pour entrer de plein pied dans la modernité.

La suppression de la Chambre des pairs, la limitation des dépenses de la Cour, l’éradication des particularismes provinciaux (on pense tout particulièrement au Chiron) au profit d’une plus grande centralisation, et enfin la prise en compte des minorités slaves, nous paraissent indispensables si le Saint-Empire d’Edoran veut survivre à l’année 1915 (1925 du calendrier edoranais).

Nikolaï M. du Chayla
Correspondant à Bordeleau



Les membres de la dynastie Samsonov en sécurité


La révolution qui ravage Edoran inquiète d’autant plus chaque Russlave que les membres encore en vie de notre famille impériale y résident depuis 1913.

De source sûre, nous avons appris que le Grand-duc Mikhaïl Nikolaïevitch a rejoint l’Empereur Philippe Ier au camp retranché de Confolens, tandis que le Grand-duc Wolodymir Konstantinovitch et sa sœur Ioulia Konstantinevna ont atteint Bordeleau, avant de prendre en train en direction de la Moldavia voisine.

Nikolaï M. du Chayla
Correspondant à Bordeleau



Nouvelle vague de massacres à Port-Banane

La criminelle dictature libérale du caporal-général Juanito Edorano, au pouvoir depuis son coup d'état de mai 1912, a encore repoussé plus loin les limites de la cruauté et de l’abjection à l’occasion du grand massacre de propriétaires et d’étudiants qui a été organisé la semaine dernière pour fêter le centenaire de Madame la mère du général Edorano.

Cela fait bientôt trois ans que l’autrefois riante république de Port-Banane gémit sous le joug de ce dangereux psychopathe illettré tout droit sorti des franges les plus cyniques du parti libéral bananien avec le soutien actif des diplomates edoranais. Bientôt trois ans que nos plantations prospères ont été transformées en friches distribuées à une populace inepte de va-nu-pieds. Bientôt trois ans que le droit, le respect de la personne et les bonnes manières sont violés de manière quasi quotidienne par les séides de l’ignoble Edorano. Bientôt trois ans que le consul edoranais Philémon-Pierre Stortebecker vit comme un satrape dans le palais de l’ancien président Agricole Bientrouvé, se gorgeant de nos femmes et de nos filles. Bientôt trois ans que la Corporation Fruitière affiche des résultats négatifs au bilan comptable.

Placide Persévérance,
Rédacteur-en-chef en exil de La Banane flambée de Sucreville



XXXVIIIe Soviet de l’Internationale Franc-charpentière merksiste en Valdisky


Les gros bonnets de la Franc-charpenterie et du Merksisme micromondiale se sont réunis à l’université Bobby Al-Fayez de Valdisky pour … euh, s’y réunir et discuter de toutes sortes de choses obscures et inintéréssantes, comme aiment le faire les Merksistes et les intellectuels.

Parmi les sujets mis à l’agenda du Soviet :

Le port de la jupe chez l’écolière : Est-ce ou n’ Est-ce pas le reflet de l’impérialisme bourgeois ?

Manger des goyaves en provenance de Port-Banane : comment s’assurer que leur plantation d’origine respecte une législation syndicale équivalente à celle du Valdisky ?

Industrialisation du pays : faut-il fusiller un ingénieur toutes les semaines pour obtenir de meilleurs résultats ?

Lingerie féminine et rouge à lèvres : adoption d’une motion visant à interdire ces symboles de frivolité antiprolétaire.

République populaire de Berstov : nos frères de Berstov semblent être tous morts de faim : faut-il pour autant renoncer à s’inspirer de leur réforme agraire avant-gardiste ?

Comme il est de rigueur chez nos amis les Merksistes, ce congrès se conclura sans doute par l’exécution de deux ou trois malheureux tirés au sort parmi les présents.

Olsoufi Porfirievitch Pankratov,
Assistant à la faculté d’étude des idéologies étrangères & de répression des courants révolutionnaires de l’Université impériale de Gornograd
Correspondant underground en Valdisky



Ce supplément vous est offert par les colonels Pyramidov et Mahomedov, gestionnaires des fonds secrets de l'Okhrana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LE VIGILANT 12 - III - 1915
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» soyer vigilant dans le bois
» Louis Bréguet
» guerre de 14-18
» 1/48 Morane Saulnier type N: Jean Navarre novembre 1915
» Plusieurs photos : Van Blerck - 17 Liter Speedster (1915)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Société :: Presse :: Le Vigilant-
Sauter vers: