La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Communiqué sur le Micrarctique
Ven 16 Fév 2018 - 16:32 par Le Secrétaire

» Invitation
Ven 16 Fév 2018 - 15:38 par Le Secrétaire

»  Oukaze du 14 février 1918 : remaniement du Conseil
Mer 14 Fév 2018 - 15:52 par Mikhaïl II

» Lettre au tsar
Jeu 8 Fév 2018 - 0:11 par Mikhaïl II

» Rencontre au Palais Marinski
Mar 6 Fév 2018 - 16:03 par Mikha Brasnov

» Bureau exécutif du PIR
Lun 5 Fév 2018 - 20:33 par Maison de Livadia

» Organisation Micromondiale Océanographique (O.M.O)
Lun 5 Fév 2018 - 18:50 par Zoéé

» Arrivée mouvementée au Palais Samsonov
Ven 2 Fév 2018 - 11:51 par Feodor Pojarski

» Utiliser Houlenn, sauver une baleine
Mar 30 Jan 2018 - 23:22 par Zoéé

» Département du Patrimoine Culturel
Mar 30 Jan 2018 - 4:34 par Mikha Brasnov

» Forum
Lun 29 Jan 2018 - 15:43 par Miroslav Kopernich

» Hôtel particulier Ventspills - Maison de Livadia
Dim 28 Jan 2018 - 23:20 par Maison de Livadia

Rencontre au Palais Marinski
Jeu 1 Fév 2018 - 9:42 par Alexeï Karenine
Dans les couloirs du Palais Marinski, les députés suivaient avec intérêt les évènements ayant conduit à leur élection et ayant fait tellement de mal au pays.

Le PCD ayant obtenu la majorité relative s'y accrochait et le PIR relativisait cette victoire en se gardant bien de rappeler qu'il a perdu près d'une trentaine de députés un mois plus tôt.

Yuri Baranov est député de Gornograd, élu dans une …


Commentaires: 5
Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 2
3ème Législature de 1917 : Ratification de traités
Lun 18 Déc 2017 - 16:34 par Mikha Brasnov
Concentrés sur l’aventure martiale en Kolozistan, les politiciens russlaves s’étaient assez peu exprimés sur la conclusion du Sommet régional d’Arzamozate. Il faut dire que le contenu exact des négociations n’avait pour une fois pas fuité dans la presse, même si le communiqué introduisant la rencontre avait clairement mentionné l’épineux sujet du Canal Transcontinental reliant le Lac de Centurya …

Commentaires: 2
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités

Mikha Brasnov

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Rencontre au sujet de la Transvalachie

Aller en bas 
AuteurMessage
SAI Iraina Samsonov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Rencontre au sujet de la Transvalachie   Lun 16 Mar 2015 - 23:30

Les voitures s'arrêtèrent devant le Palais d'Hiver. Là, de part et d'autre du Grand Escalier se trouvait un détachement du Régiment de Grenadier de la Garde Impériale de Sa Majesté le Tsar.

La présidente krasslandaise et son ministre des affaires micromondiales reçurent les honneurs séant à leur rang de hauts-dignitaires étrangers.

Dans le Grand Hall du Palais, les invités virent arriver par un grand escalier de marbre en face d'eux la Régente flanqué du Général Pierre-Henri de Fonteneuve.


- Votre Excellence Kraspouët, bienvenue en Russlavie ! J'espère que vous avez fait bon voyage. Avant de nous installer dans le Petit Salon, je tiens à vous assurez de la volonté de dialogue et de compromis de l'Empire concernant la question transvalaque, tout en réaffirmant notre détermination à recouvrir l'intégralité du territoire russlave.

Ils se dirigèrent tous les 4 jusqu'au Petit Salon. Là, ils commenceraient à discuter en attendant le président valdisk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diplomatie krasslandaise

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Rencontre au sujet de la Transvalachie   Mar 17 Mar 2015 - 0:39




Marilke Kraspouët : Altesse, je souhaite également ke le dialogue et même une entente kordiale s'installent entre nos deux nations kar je sais ke cela peut nous être mutuellement profitable et nous aurions beaukoup à perdre tous les deux dans le kas kontraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAI Iraina Samsonov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Rencontre au sujet de la Transvalachie   Mer 18 Mar 2015 - 23:58

Bien, Excellence, je souhaite également une entente cordiale. Et je pense avoir fait un pas immense dans cette direction, en abandonnant nos revendications sur le territoire que vous appelez le Nord-Krassberg.

Cependant, de votre côté il se souhaitable de voir de la bonne volonté.

La Sainte-Russlavie est aujourd'hui réunifiée. L'Orient est retourné au sein de l'Empire, Livadia devient un Protectorat, la Sibérie, une Gubernya autonome merksiste de l'Empire, la République de Murasibirk n'a jamais vraiment existé... Tout comme la Ramolovie en fait.

Ainsi, il n'y a que la Régence comme autorité légitime en Russlavie.

Et par conséquent, votre présence militaire en Transvalachie est purement illégale. Epargnez-moi l'histoire d'un traité que vous auriez signé avec l'obscure Ramolovie qui n'a jamais rien était de plus qu'une officine révolutionnaire parfaitement éphémère.

La Régence a donc fait un second pas immense en faveur d'une bonne entente entre nos deux pays. En effet, nous n'avons pas décider d'utiliser la force contre vos troupes.

Malgré ces deux signes d'apaisement éloquents de la part de la Russlavie, nous ne demanderons pas autant au Krassland.

Nous demandons seulement l'évacuation complète des troupes, avions et navires krasslandais, du territoire russlave. Nous vous laissons 3 jours pour rassembler vos troupes à Valuta et 7 jours pour évacuer la base.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diplomatie krasslandaise

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Rencontre au sujet de la Transvalachie   Jeu 19 Mar 2015 - 6:08

Le ton de la Régente plaisait assez peu à la Présidente. Elle allait devoir lui rappeler k'elle n'était pas là pour se faire marcher sur les pieds.


Marilke Kraspouët : Altesse, nous avons fait taire les armes, nous ne sommes pas sur un champ de bataille et un ultimatum n'a donk pas lieu d'être.

Nous sommes ici pour engager des négociations. Si vous kommencez ces diskussions par des ekzigences, elles seront peut-être satisfaites mais au final, vous riskeriez de perdre le bénéfice d"un akkord obtenu par un dialogue serein et konstruktif.

Vous dites qu'il serait souhaitable de voir de la bonne volonté de mon kôté, mais dois-je vous rappeler ke je n'avais aukune obligation de venir jusk'ici ? Le Krassland aurait très bien pu ignorer l'intervention de Monsieur Koutaïssov à la tribune de l'O.N.A., la Russlavie ne faisant pas partie de l'organisation. J'ai décidé de venir jusk'ici de mon propre chef, ni kontrainte, ni forcée et vous auriez tort de konsidérer ma volonté de négociations komme un akte de reddition. J'ai d'une part pensé k'un konflit entre nos deux nations pouvait être évité et ke d'autre part, nos deux pays avaient beaukoup à gagner si nous réussissions à sortir de cette krise par le dialogue.

Ces choses étant bien komprises, pouvons-nous à présent reprendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAI Iraina Samsonov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Rencontre au sujet de la Transvalachie   Jeu 19 Mar 2015 - 8:33

Excellence, je ne demande qu'à négocier des accords réciproquement profitables entre nos pays. Mais pour ce faire, il ne faut pas qu'une des deux partie soit en position de faiblesse comme c'est le cas de la Russlavie. Vous comprenez qu'un accord pacifique entre nous serait douteux, du fait de l'occupation du territoire russlave par les forces armées krasslandaises. On penserait que l'occupant impose ces conditions. C'est inacceptable, la Russlavie ne peut se faire marcher sur les pieds de la sorte. Pour négocier, il faut donc que l'on se parle d'égal à égal. Et non d'occupant à occupé. Donc en préalable à toute négociation, il faut rétablir l'égalité en retirant vos troupes. Le climat d'occupation sera dissipé et nous pourrons discuter sereinement, sans que la Russlavie se sente oppressée par l'occupant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diplomatie krasslandaise

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Rencontre au sujet de la Transvalachie   Jeu 19 Mar 2015 - 10:59

Marilke Kraspouët : Altesse, komment pouvez-vous dans le même temps dire ke nous devons parler d'égal à égal si dès le départ, vous mettez le Krassland face  un ultimatum ?

En prélude à ces négociations, j''ai diminué le riske de konflit, j'ai ordonné le retour de nos Superdahus et de la korvette SRK Ekrazkafar à la base aéronavale de Valuta. Nos troupes massées au nord du territoire de Krassenheim et du kôté de la réserve du Krassberg ont kitté leurs positions et ne sont plus une menace pour Opessa et pour la Russlavie.

Au riske de répéter ce ki a déjà été dit un grand nombre de fois, si le Krassland a konstruit une base en Rolamavie, ce n'était en aukun kas une violation de l'intégrité de la Russlavie du fait ke celle-ci avait plongé dans l'anarchie et k'aukun gouvernement n'assurait le fonktionnement de ses institutions. Mon pays a promis une aide et un soutien à la volonté rolamavienne de se konstituer en état indépendant, du fait justement ke Gornograd était d'inkapable d'assurer le bien-être, voire la survie de ce peuple.

En arrivant à la tête du pays, même si j'aurais peut-être agi autrement, ce ke rien ne permet de penser, devais-je renier cette promesse, devais-je faire komme si le Krassland ne s'était jamais engagé auprès de la Rolamavie ? Vous komprendrez, je l'espère, ke je ne pouvais revenir sur la parole ke le Krassland avait donnée et ke j'étais tenue de la respekter. Et je vous prie de kroire ke j'ai engagé les forces armées de mon pays à kontrekoeur. Mais je n'avais simplement pas le choix.

A présent, vous me demandez de retirer les troupes krasslandaises, ce ke je suis prête à faire. Mais vous ne pouvez ekziger ke la base de Valuta soit abandonnée, kar si j'akcédais à votre rekète, ma présence à Gornograd et ces négociations n'auraient alors plus aukun sens. Et c'en serait aussitôt fini des relations diplomatikes entre nos deux pays.

Est-ce donk cela ke vous souhaitez ? Ke le Krassland et la Russlavie oublient l'idée-même d'avoir des relations ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAI Iraina Samsonov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Rencontre au sujet de la Transvalachie   Jeu 19 Mar 2015 - 19:14

Excellence, inutile de répéter pourquoi vous avez construit une base en Transvalachie. Nous avons compris, et nous aurions fait pareil. Cependant, l'Etat de droit étant restauré en Transvalachie, votre présence n'a plus lieu d'être. Concernant votre pays là, la Ralomavie, personne n'a preuve de son existence, et quand bien même il y en aurait, ce pays aurait été illégal et est aujourd'hui disparu. Donc, il y a deux bonnes raisons d'hâter votre départ.

Je rajouterais une troisième raison pour votre départ rapide : la fin très prochaine de mon règne et le couronnement probable de mon frère. Il n'aura pas la mensuétude édoranaise, bien qu'il s'y exila ces 4 dernières années. Non, il aura la trempe des hommes comme notre nouveau Ministre-Président Pojarski.

Peut-être est-ce mieux d'organiser votre départ avec moi, qu'avec mon successeur. Je n'en doute pas, personnelement.

Comme je suis connu pour lâcher du lest, j'offre une nième main tendue au Krassland. Je suis prêt à accepter que vous conserviez la base de Valuta, en échange de la rétrocession des territoires de l'Ossétie du Sud, de la Krimée, de la Cosaquerie du Don et de la Khazarie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diplomatie krasslandaise

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Rencontre au sujet de la Transvalachie   Jeu 19 Mar 2015 - 19:54

Marilke Kraspouët : Vous komprendrez aisément ke je ne puis akcepter ce ke vous proposez et ayant perdu tout espoir de pouvoir trouver avek vous un terrain d'entente, je me vois kontrainte de mettre un terme à ces négociations.

Au final, vous obtenez ce ke vous souhaitiez, le retrait total des forces krasslandaises de cette région et le démantèlement de la base de Valuta. Cependant, vous obtenez également kelke chose ke vous ne souhaitiez peut-être pas : la fin de toute relation entre nos deux pays.

Je dois à présent vous kitter. Si vous vouliez bien faire en sorte ke nous soyons ramenés jusk'à notre avion, nous vous en saurions gré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAI Iraina Samsonov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Rencontre au sujet de la Transvalachie   Jeu 19 Mar 2015 - 20:24

Excellence, ayez l'ambition de votre prédécesseur, Madame Uberkrass. Vous comprenez que je me devais de faire cette proposition. Tout comme vous vous deviez d'intervenir en Transvalachie. Oubliez donc ma proposition. Reprenons la négociation posément, maintenant que les cordialités ont été expédiées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diplomatie krasslandaise

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Rencontre au sujet de la Transvalachie   Jeu 19 Mar 2015 - 22:15

La Présidente Kraspouët s'était déjà levée et kommençait à rassembler les différents dokuments k'elle avait étalés devant elle. Elle prit l'un d'entre eux et se tourna vers la Régente.


Marilke Kraspouët : "Nous annonçons solennellement reconnaître la souveraineté du Krassland sur les territoires de l'Ozzétie du Sud, de Krimée, de la Cosaquerie du Don et de Khazarie". N'est-ce pas vous ki avez déklaré cela, il y a plus d'un mois ?

Je ne puis poursuivre des négociations avek vous, si vous revenez sur des précédentes déklarations aussi facilement.

A présent, Altesse, je vous prie de bien vouloir faire le nécessaire pour ke nous soyons ramenés à l'aérodrome.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAI Iraina Samsonov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Rencontre au sujet de la Transvalachie   Ven 20 Mar 2015 - 8:30

Vous n'êtes pas détenu contre votre gré. Les voitures vous attendent toujours devant le palais. Avec l'escorte.

Mais une dernière fois, je vous invite à reconsidérer votre départ. Que demandez-vous en échange du retrait de vos troupes ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre au sujet de la Transvalachie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre au sujet de la Transvalachie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sujet éclairage
» Au sujet des délocalisations éventuelles...
» "Tactiques d'ouverture" [sujet du mois de Mars]
» Nouveau sujet à poster pour l'Australie (tarif eco SVP)
» Hors Sujet ; Camping Car

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Provinces :: Gubernya de Gornograd :: Gornograd-
Sauter vers: