La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Le Prince Klausburgsky en son quartier-général

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre de Klausbourg



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Le Prince Klausburgsky en son quartier-général   Ven 2 Oct 2015 - 19:50

Le Prince Klausburgsky avait installé son quartier général en la ville de Kalingrad. Sise en Oudmourtie, la ville était un pignon sur l'Orient. Dressé malgré elle en sentinelle de l'Empire, elle avait frais de l'expansionnisme livadien, prise, pillée, délivrée, bombardée telle avait été son sort durant la guerre qui faisait rage dans cette partie de l'Empire.

Les troupes édoranaises, une division d'infanterie motorisée et une division cuirassée y stationnaient depuis l'hiver n'ayant reçu aucun ordre pour faire mouvement. Quelle ne fut pas la surprise des officiers lorsqu'ils apprirent l'identité du général en chef des armées Russlaves. La nouvelle serait bientôt connue a Allancia.

Alexandre de Klausbourg n'avait que peu d'hommes sous ses ordres. Le Prince avait rejoint à Kalingrad l'armée en partance pour l'Orient. Elle y stationnait depuis l'hiver, ses soldats rongeant leur frein en faisant de temps à autres des incursions de l'autre côté de la frontière. L'on comptait dans cette petite armée réunie par le Prince Pojarski, le régiment Ismaïlovitch composé de moujiks, rustre, forts et brutaux. Le régiment s'était fait un nom dans la fureur des guerres civils en écrasant, massacrant, exterminant avec heroïsme les étudiants lors du soulèvement des étudiants de la faculté panslavologie, pour cause, son chef de corps était un ancien boucher devenu colonel à la faveur des troubles qu'avaient connu la Russlavie. Au 3 500 hommes du régiment Ismaelovitch, il fallait, on comptait également les 2 000 cavaliers du régiments cosaque "Révolution et état de droit" stationnant en ville. A cela, il faudrait bientôt ajouté les 6 000 hommes de la Légion Palonaise composé de tous ce que le micromonde compte de réprouvée et de racaille, républicains en exil, bourgeois endettés, bandits en fuite, criminels amnistiés, rompue à tous les combats et prêt à en découdre. Le 12e d'artillerie de campagne accompagnerait la petite armée, dont le chef, terrassier de métier était connu pour avoir fait pilonner à l'obusier une école maternelle lors des émeutes ouvrières.

Le maire de Kalingrad fut bien aise de voir un nouveau commandement arrivé. Sa cité avait connue depuis que les troupes russlaves y stationnaient une inflation des crimes de mœurs, des bagarres, et des meurtres. Il fallait mener cette racaille vers l'Orient qu'elle passe ses pulsions meurtrières sur les ennemis de l'Empire.

Le Prince Klausbursky s'était attaché à remettre de l'ordre dans sa troupe, remplaçant les chefs de corps, édictant un règlement des plus strictes, infligeant de lourd châtiments corporel aux récalcitrant, alors jusqu'à prononcé des peines de morts. L'entraînement se faisait de plus en plus intenses, il fallait occupé le soldat. Afin qu'il ne soit pas livré au désoeuvrement, le prince avait ordonné des travaux de terrassement, de reconstruction des fortifications, des hôpitaux, écoles et routes détruits lors des bombardements livadiens. La troupe était matée. Klaubursgsky gagnait en popularité dans cette partie de l'Empire.

Deux semaines après son arrivée, son état-major s'était réuni, Klausburgsky allait divulguer son plan de la campagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Osterman-Ivanovitch



Nombre de messages : 99
Age : 34
Localisation : Livadia
Date d'inscription : 11/03/2014

MessageSujet: Re: Le Prince Klausburgsky en son quartier-général   Sam 3 Oct 2015 - 14:06

Du coté livadien rien n'était ignoré des mouvements et projets russlaves. Le roi de Livadia avait eu vent de la révolution de palais qui avait eu lieu à Gornograd. Assurément, un Klausbourg désœuvré cherchait à se désennuyer dans la conquête d"un nouveau trône.

Livadia était prête à la recevoir. L'énorme butin amassé et les réformes structurelles et modernes de son économie avait propulsé le Royaume d'Orient dans une nouvelle dimension.

Ce territoire de dimension modeste ressemblait désormais à nombre de petites principautés riches et modernes. Aussi, elle tranchait de plus en plus avec le reste de la Russlavie. Sous la férule d'un maître vigilant et éclairé, elle avait fait un bond en avant dans le développement et la modernité. Quant à la Ville proprement dite, elle s'elbellisait toujours davantage, et l'inauguration de la première église zorthodoxe, Zaint-Nikolai était là pour en témoigner. Livadia s'imposait comme un carrefour du commerce en mer du Nord, et le Prince comptait lui donner une suprématie politique complète.

L'armée livadienne comptait quarante mille homme tous vêtus d'une belle livrée blanche. Le IV régiment regroupait les Livadiens de naissance, c'était une troupe d'élite qui faisait aussi office de garde prétorienne. Elle comptait dix mille hommes fanatisés et qui piaffaient d'impatience avant de bondir sur les ennemis de la Ville.
Cette armée était moderne et bien équipé. Blindés légers, mitraillettes fixes et lance flammes équipaient les troupes les plus aguerries.

Nikolai était venu jusqu'au camp éponyme. Il avait laissé son épouse à sa grande crise mystique, et avait concentré une masse de manœuvre de vingt mille hommes, à quelques lieues de Kalingrad, qui semblait toujours en redemander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre de Klausbourg



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Re: Le Prince Klausburgsky en son quartier-général   Dim 4 Oct 2015 - 0:39

Les éclaireurs de Klausbursgski, de fiers cosaques du Don qui vous tuent un ours à main nue, rapportait des mouvements de troupes à l'ouest de la ville : de dizaines de milliers d'hommes approchaient de la ville. Le prince Livadski ne s'était guère fait attendre. Il serait là dans un à deux jours tout au plus. Le Prince Klausbursky donna ses instructions : renforcement des fortifications de la villes et la mise en place sur le mur ouest des batteries d'artillerie du régiment de Gornoburg, la fermeture des routes permettant le contournement de la ville par deux casemates gardé chacune par un bataillon du régiment Ismaelovitch. La terrible légion palonaise restait en réserve.

Klausburski avait décrété la mobilisation générale des hommes de 20 à 25 ans dans tous l'Oudmourtie, à Kalingrad, c'est pas moins de 600 hommes qui formeraient le bataillon des volontaires de Kalingrad. Les cosaques du Don, eux, travailleraient à trois tâches la sécurisation des voies de ravitaillement, le renseignement et le harcèlement des troupes ennemies une fois celles-ci entrées en Oudmourtie.

Se sachant en position d'infériorité sans l'aide édoranaise, Klausburgski tenta une médiation :


Citation :
Votre Majesté,


Le Conseil impérial, au nom de Sa Majesté le Tsar m'a donné les pleins pouvoirs pour ramener l'ordre dans l'Empire. L'Empire et avec lui ses alliés Edoranais, se préparent à reprendre les combats, je vous propose la paix et la préservation des droits et privilèges au peuple Livadien dont l'histoire retiendra qu'il fut un peuple de guerrier valeureux. Sans accord de paix, deux cent milles hommes déferleront sur l'Orient livrant ce que que l'on connaît de Livadien à la subversion. Cela nous ne le voulons pas. Ce serait une peine bien injuste pour le peuple glorieux qui s'est fait le rempart de la civilisation contre la barbarie merksiste, et à Votre Majesté qui a été un serviteur fidèle avant qu'elle ne soit contraint de quitter l'empire pour assurer le bien des sujets que la Providence lui a confié. Je propose à Livadia ce qu'aucun n'a jamais osé lui reconnaître : l'indépendance qui la hissera au rang des peuples libres et Votre Majesté à celui des rois de ce monde. Traitons ensemble. Je suis disposé à prendre la tête d'une ambassade et venir à votre rencontre en la localité de Cheremkhovo à la frontière du gubyerna.

Recevez Majesté l'assurance de ma haute considération.

Alexandre, Prince Klausburgski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Osterman-Ivanovitch



Nombre de messages : 99
Age : 34
Localisation : Livadia
Date d'inscription : 11/03/2014

MessageSujet: Re: Le Prince Klausburgsky en son quartier-général   Mar 6 Oct 2015 - 19:10

Le Roi de Livadia décida de répondre favorablement à l'invitation du Prince Klausburgski, heureux qu'il était de la reconnaissance de son titre et de l'indépendance de sa patrie. Et puis si Klausburgski était du même bois que son père, il y aurait possibilité de signer une paix perpétuelle.
Au matin, le Roi, ses diplomates et dignitaires escortés par un bataillon du LIV régiment approchèrent de Cheremkhovo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre de Klausbourg



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Re: Le Prince Klausburgsky en son quartier-général   Mer 7 Oct 2015 - 21:04

Klausburgsky était parvenu jusqu'à Cheremkovo à la tête de son ambassade escorté de ses terribles cosaque du don. Le Général Feld-Maréchal des Armées Impériales avait remporté une victoire politique à défaut d'avoir remporté une victoire militaire. L'homme le plus puissant de la Russlavie et le maître de l'Orient se rencontraient pour la première fois. Tous deux âgés de la trentaine et le monde devant eux.

Le Prince Klausburgsky connaissait le souverain livadien par les récits que son père lui avait fait. Comme ce dernier, il avait une finesse de vue qui le portait à donner au roi de Livadien les honneurs dus à son rang. Loin de céder à la brutalité des armes il mettait en avant ses qualités d'aristocrates. L'air était emprunt de bonnes manières. Les deux plénipotentaires se saluèrent avec la plus grande cordialité. Tous deux savait combien le sort de chacun était lié à celui de l'autre. Klausburgsky avait besoin d'une victoire en Orient, Livadski ne pouvait refuser l'offre qui lui était faite.

L'on en vint sans attendre aux négociations :


- Votre Majesté,

Les Livadiens ont été le bouclier de l'Empire contre le merksisme, l'Orient lui doit d'avoir été le rempart de la civilisation. Sa Majesté le Tsar et le peuple russlave ne peuvent que reconnaître l'héroïcité du peuple livadien. Il est venu le temps de normaliser les relations, trop longtemps conflictuelles, entre nos deux états. Je soumets à Votre Majesté un traité qui préservera nos intérêts mutuels.

Citation :

TRAITÉ DE CHEREMKHOVO
Contrat d'association du Royaume de Livadia à l'Empire de Russlavie

Nous,

Mikhaïl II, Tsar de Toutes les Russlavies, Autocrate Imperator, Souverain Ipostole, représenté par notre plénipotentiaire, Son Excellence le Prince Klausburgski, Général Feld-Maréchal de Nos Armées,

Nicolaï Ier, Roi de Livadia, représenté en personne,

Considérant les liens qui unissent le Royaume de Livadia à l'Empire de Russlavie,
Désireux de garantir la paix entre leur sujet et normaliser les relations entre leurs Etats.

[center]ont convenu ce qui suit :[/center]

TITRE I : DES RELATIONS ENTRE L'EMPIRE DE RUSSLAVIE ET LE ROYAUME DE LIVADIA

Article 1er : l'Empire de Russlavie et le Royaume de Livadia se déclare une paix perpétuelle

Article 2 : La frontière entre l'Empire de Russlavie et le Royaume de Livadia est fixée au nord de la péninsule de Lazournaia telle que décrite en annexe.

Article 3 : Les hautes parties contractantes s'engagent à respecter l'intégrité de leurs frontières. L'Empire de Russlavie et le Royaume de Livadia reconnaissent leur souveraineté respectives à l'intérieur d'icelles.

Article 4 : Le Royaume de Livadia prend le statut d'état associé à l'Empire de Russlavie.

Article 5 : Les hautes parties contractantes s'engagent à dépêcher chacune une ambassade en résidence auprès de l'autre partie.

TITRE II : DE LA DEFENSE ET DES RELATIONS EXTÉRIEURES DE L'ETAT ASSOCIE

Article 6 : L'Empire de Russlavie s'engage à protéger l'intégrité territoriale du Royaume de Livadia et se charge de défendre ses intérêts au sein des instances internationales et auprès des Etats auprès desquels elle n'est pas représenté. Sa Majesté le Tsar reçoit le titre de Protecteur de Livadia.

Article 7 : Le Royaume de Livadia ne pourra nouer des relations diplomatiques qu'avec les pays ayant contracté des traités ou des conventions avec l'Empire de Russlavie, sous réserve qu'elles ne soient pas contraire aux intérêts russlaves. En conséquence, tout acte diplomatique signé par le Royaume de Livadia est soumis à l'approbation de l'Empire de Russlavie.

Article 8 : Le Royaume de Livadia reste souverain dans le choix de reconnaître ou non un état reconnu par l'Empire de Russlavie.

TITRE III : DES FORCES ARMEES DE L'ETAT ASSOCIE

Article 9 : Le Royaume de Livadia dispose souverainement de sa force armée en temps de paix. Son engagement unilatéral à l'extérieur de ses frontières doit être approuvé par l'Empire de Russlavie.

Article 10 : En temps de guerre, ou en cas d'intervention extérieure menée par l'Empire de Russlavie, le Royaume de Livadia met sa force armée à disposition de l'Etat-Major impérial, conservant le commandement qui lui est propre.

Article 11 : Aucune troupe étrangère au royaume de Livadia ou à l'Empire de Russlavie ne peut être admise sur le territoire du Royaume de Livadia sans l'assentiment de l'Empire de Russlavie.

TITRE IV : DE L'INTEGRATION MONETAIRE, DOUANIERE ET POSTALE

Article 12 : Le Royaume de Livadia intègre le domaine monétaire russlave. Le Royaume de Livadia et l'Empire de Russlavie ont pour monnaie commune le rouble russlave dont les conditions d'émission sont fixés par l'Empire de Russlavie.

Article 13 : Le Royaume de Livadia intègre le domaine douanier Russlave. L'Empire de Russlavie fixe la politique de contrôle et de régulation des frontières livadiennes.

Article 14 : Le Royaume de Livadia intègre le domaine postal russlave. Le Royaume de Livadia continue d'émettre ses propres timbres postaux payables en tarif russlave.

TITRE V : DES COMPETENCES PROPRES DE L'ETAT ASSOCIE

Article 15 : Le Royaume de Livadia est souverain dans son gouvernement interne à l'exception des domaines précédemment cités.

TITRE VI : DES DROITS DE REPRESENTATION DE L'ETAT ASSOCIE

Article 16 : Le Roi de Livadia ou son représentant a voix consultative et délibérative au conseil impérial pour toutes les questions concernant l'association.

Article 17 : Le Royaume de Livadia enverra selon les modalités qui lui sont propres trois députés siéger à la Douma d'Empire à titre d'observateurs. Ils auront voix délibératives et consultatives pour toutes les questions concernant l'association.

TITRE VII : DES DROITS GARANTIS

Article 18 : L'Empire de Russlavie traite à part égale, à l'exclusion des droits politiques inhérents à la citoyenneté, les ressortissants et citoyens livadiens lorsqu'ils vivent sur le sol russlave et reciproquement, le Royaume de Livadia s'engage à appliquer ces mêmes dispositions à tout ressortissant et citoyens russlaves vivant sur sol livadien.

Article 19 : L'Eglise Cathodoxe et ses fidèles présents en Royaume de Livadia ne pourront faire l'objet d'aucune mesure vexatoire ou discriminatoire à leur encontre. L'Eglise Cathodoxe se voit garantie la propriété de ses biens.

TITRE VIII : DE LA COURONNE LIVADIENNE

Article 20 : Tout mariage d'un Prince Livadien doit être approuvé par Sa Majesté l'Empereur, sans quoi il emporte la perte des droits dynastiques dudit prince et de sa descendance.

Article 21 : En cas de vacance de la Couronne, le Royaume de Livadia sera rattaché à l'Empire de Russlavie.

Article 22 : Toute modification dans les règles de dévolution de la Couronne livadienne doit être approuvée par l'Empire de Russlavie.

TITRE IX : DES DISPOSITIONS TRANSITOIRES

Article 23 : Le retrait des troupes livadiennes présentes sur les villes et territoires sous souveraineté russlave tels que reconnus par le présents traité sera engagé sitôt le présent traité signé.

Article 24 : Les prisonniers de guerre russlaves et édoranais fait par le Royaume de Livadia durant les hostilités seront rendus à la liberté.

Article 25 : Le Royaume de Livadia remettra à Son Excellence le Prince Klausburgski, plénipotentiaire de Sa Majesté le Tsar les insignes religieux de la cathédrale de Svetivostock.

Article 26 : Le présent traité entrera en vigueur dès sa ratification selon les modalités propres à chacun des états. Son application est anticipée à la signature du présent traité.

Signés :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Osterman-Ivanovitch



Nombre de messages : 99
Age : 34
Localisation : Livadia
Date d'inscription : 11/03/2014

MessageSujet: Re: Le Prince Klausburgsky en son quartier-général   Ven 9 Oct 2015 - 0:54

La délégation livadienne fit honneur à un déjeuner, et se retira dans ses appartements. On étudia le document présenté. Les Livadiens applaudirent; c'était le premier projet intéressant que l'on leur soumettait vraiment. Enfin, la déclaration d'indépendance n'était pas ignorée, l'État livadien était traité comme un partenaire diplomatique souverain.
Le territoire accordé correspondait au terroir de la Ville. La notion d'état associé plaisait beaucoup aux diplomates.Le gouvernement livadien serait pleinement souverain sur son territoire, et au niveau international la Ville garderait une armée et une grande liberté d'action. Les quelques exigences russlaves ne semblaient pas contraignantes. Assurément, le Tsar voulait éviter qu'un pays étranger prenne pied dans la sphère russlave, et Livadia était bien de cet avis.

On revint donc vers le Prince Klausburgsky. On discuta quelques accomodements mineurs. On demanda quelques éclaircissements. Cependant, bien vite, le consensus des opinions se vit.

- Votre Excellence, votre traité convient à notre partie. Nous sommes prêt à signer ce document fondateur d'une nouvelle époque.

Le Roi de Livadia signa de sa belle écriture. C'était au tour du Prince Klausburgsky. Immédiatement, Nikolai rédigea plusieurs ordres. Il ne les signait pas attendant la signature russlave. L'un prévoyait la dissolution de toutes les troupes livadiennes à l'exception du LIV régiment. Bientot, plus une seule troupe n'occuperait l'Orient, le LIV régiment devant se redéployer dans le Royaume. Un autre ordre ordonna la délivrance des parachutistes édoranais. Enfin un dernier ordre transmit les dispositions pour déposséder Saint-Wolodymyr de Livadia des ornements pris à la cathédrale de Svetivostok. Nikolai ne s'en faisait pas trop, il s'était en effet laissé convaincre; ses états seraient zorthodoxes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre de Klausbourg



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Re: Le Prince Klausburgsky en son quartier-général   Ven 9 Oct 2015 - 18:50

Le Prince Klausburgsky fut satisfait de voir que son texte emportait la faveur de la partie adverse. S'en était donc finie de la guerre civile russlave. L'Orient était libéré. La paix enfin.

La paraphe du Prince fut apposé en qualité de plénipotentiaire. Le traité prit dès lors sa force légale.

La victoire était double pour Klausburgsky, sans un coup de feu il avait ramené l'Orient dans le giron russlave et faisait une paix que l'on pouvait croire durable avec le voisin livadien. Il s'agissait là d'une victoire diplomatique sans tache, elle serait politique. Klausburgsky entendait bien en tirer parti, et faire connaître la nouvelle à Murasibirsk et dans l'Empire et mettre en scène sa victoire, par une série de cérémonies officielles. La levée du blocus de Steenstrand, la libération des prisonniers ne manquerait pas de convaincre le Saint-Empire dont il était un des ambitieux rejetons de le suivre dans sa montée au pouvoir.

Il salua le Roi dans un élan d'enthousiasme :
Votre Majesté nos peuples sont désormais frères !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Prince Klausburgsky en son quartier-général   Aujourd'hui à 16:44

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Prince Klausburgsky en son quartier-général
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sortie: soldes et ou quartier libre samedi 9/01
» eddy le quartier
» TOURNOI INTERNATIONAL SENIOR "QUARTIER OUEST"
» QUARTIER LIBRE !!!!!
» accident moto noumea quartier latin derrière le mac do

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Régions et Villes de Russlavie :: Gubernya d'Oudmourtie-
Sauter vers: