La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Gouvernement de transition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mikhaïl-Alexandrovich
Aristocrate


Nombre de messages : 234
Localisation : Mourmansk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Gouvernement de transition   Dim 24 Avr 2016 - 0:42

La passassion de pouvoir se fit au Palais des Terems en présence de Mikhaïl II puis au Palais Samsonov, comme le voulait la coutume. Malheureusement, le prédécesseur ne pouvait être là comme beaucoup d’autres notables russlaves en raison de la grave crise de flémingite secouant jusqu’aux plus hautes sphères du pouvoir. La cérémonie fut brève, aux côtés notamment de représentants edoranais à qui le Prince de Mourmansk avait réitéré l’amitié de la Russlavie. Ce nouveau gouvernement se chargerait principalement d’expédier les affaires courantes jusqu’aux élections prochaines que l’on voulait sans écueils.
Mikhaïl-Alexandrovich présidait désormais le Conseil Impérial avec tout le doigté nécessaire, espérant générer la première élection relativement libre et légitime dans le pays depuis des années.

_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl-Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Ministre de l'Intérieur et de la Justice,
Prince de Mourmansk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre de Klausbourg



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Re: Gouvernement de transition   Dim 24 Avr 2016 - 19:21

Touché par la flémingite, celui qui alors était encore président du gouvernement Russlave avait été soigné à l'hôpital militaire d'Allancia, puis remis, avait rejoint les Bonnes Espérances édoranaise dont il était le gouverneur, où il s'était établis le temps de sa convalescence. Resté physiquement éloigné du pouvoir fut une erreur, pire une faute, dans un pays plus que nul autre où la nature ayant horreur du vide, trouve toujours quelques généraux médaillés ou courtisan bien en cours pour effectuer un putsch ou révolution de palais et ainsi occuper le pouvoir laissé vacant. C'était là le funeste destin du Prince Klauburgsky, effacé par un rival qu'il n'avait vu venir, qu'il avait juger vieux et impotant, le Prince de Mourmansk.

Le Prince Klausburgsky était un de ces rejetons d'une maison régnante qui avait essaimé ces branches au gré des alliances et des héritages. Il avait le cosmopolitisme dans le sang, Zollernois d'origine, Edoranais de naissance, cousin du Grand-Duc et de l'Empereur, il s'était fait Russlave par adoption. Evincé du pouvoir démocratiquement en Edoran, il avait rejoint la Russlavie voisine qu'il avait connue alors jeune officier de la marine de Sa Majesté à la tête de l'expédition qui ramenait la Régente Iraïna sur le trône de ses pères, un temps fiancé à une princesse d'Edoran, un temps pressenti pour ceindre la Couronne impériale et contenter chacun les partis de la Grande-Alliance, il s'était emparé du pouvoir comme un aventurier venu d'outre-tombe, s'était fait Russlave, apportant la paix en Orient, rétablissant l'Eglise dans ses droits, lançant les premières colonisations de la Micrarctique, relançant la colonisation sibérienne, encourageant la modernisation de l'industrie, apportant les premières réformes à l'administration et les premiers signes d'une ouverture démocratique, songeant même dans le secret de son cœur à se faire Tsar à la place du Tsar. Le destin en avait voulu autrement.

Sitôt la nouvelle connue en Edoran, le Prince avait plier bagage et rejoint ses domaines Transvalaques, le mauvais état des routes l'avait contraint a logé une nuit dans son domaine au Sud de Gornograd, ce n'est que quelques jours après la prise de pouvoir du prince de Mourmansk et trop tard qu'il avait rejoint Murasibirsk. Homme de pouvoir craignant d'en être définitivement exclu, il vint rendre ses hommages au Prince de Mourmansk qui désormais en était la source. Humiliante situation que celle-ci mais enfin, il le fallait bien. L'heure n'était pas propice, la faveur impériale allait à Mourmansky et détenait les reines du gouvernement. Mieux valait, pour l'heure, être avec lui que contre lui, l'intérêt supérieur de la Nation pouvait cacher honorablement toutes les postures même les plus blessantes pour l'orgueil d'un grand.


On l'annonça auprès du Premier Ministre :

- Le Prince Klausburgsky demande audience à Votre Excellence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles de Hauteville



Nombre de messages : 233
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: Gouvernement de transition   Lun 25 Avr 2016 - 0:46

Pierre-Henri de Fonteneuve dirigeait un Etat dans l'Etat. A la tête du puissant Commandement Militaire Edoranais en Russlavie, il avait l'apparence d'un occupant, mais il s'efforçait de maintenir sa posture d'ami de la Russlavie. Bien que membre du Conseil Impérial de Russlavie, il gardait une forme de retrait bienveillant, gage de la non-ingérence du Saint-Empire. C'est pourquoi, il n'avait réagit ni à la flémingite aigue de son compatriote le Prince de Klausbourg, ni à son éviction de la Présidence du Conseil.

Aujourd'hui avec la nomination du Prince de Mourmansk à la tête du Conseil et l'annonce de nouvelles élections, Fonteneuve reprenait son siège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikhaïl-Alexandrovich
Aristocrate


Nombre de messages : 234
Localisation : Mourmansk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Gouvernement de transition   Lun 25 Avr 2016 - 1:04

Les gouverneurs de Murasovie et de Gornograd achevèrent l’air contenté leur discussion avec le nouvel occupant du palais Samsonov, convaincus que leurs provinces recevraient les fonds nécessaires pour parachever les reconstructions d’après-guerre. Nul boyard n’avait autant rôdé dans les couloirs du pouvoir que le Prince de Mourmansk, à l’exception peut-être du vénérable Ozy Krasstchenko, et le choix du tsar n’avait surpris personne. Elément indispensable à tout gouvernement tsariste, intime confident de Mikhaïl II dont il avait assuré le couronnement, le patriarche à la sève encore patente maintenait le consensus qui avait mené les monarchistes à la victoire. La matrice englobant de la haute noblesse jusqu’à la petite bourgeoisie, pourtant délicate et incohérente, tint bon contre vents et marées. L’épreuve des urnes pouvait toutefois encore en sonner le glas ; les Kadets se tenaient en effet à l’affut.

- " Certainement, qu’on le fasse venir. "

Le salon se vida de la plupart des invités. Restaient Klausburgsky, Fonteneuve, quelques membres des fameux chevaliers-gardes dans leurs plastrons reluisants et une poignée de secrétaires d’état.

" Votre Altesse, c’est un plaisir de vous revoir. Comment vous portez-vous ? "

Il s’approcha d’un chariot à spiritueux et en souleva d’un geste interrogatif une bouteille d’amer.

_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl-Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Ministre de l'Intérieur et de la Justice,
Prince de Mourmansk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre de Klausbourg



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Re: Gouvernement de transition   Lun 25 Avr 2016 - 20:58

Klausbourg était placé dans une situation délicate, salué l'arrivée du successeur qui l'avait évincé du gouvernement. Pour autant, il entendait compter. L'armée dont il avait la tête était une force politique majeure dans une Russlavie traversée par les courants sécessionnistes et les mouvements révolutionnaires. Il esquissait le projet d'une alliance avec celui qui aurait pu devenir son adversaire politique. Profitable aux deux hommes cela va sans dire, le second soutenant sans faille la politique du premier en échange d'une place au gouvernement de l'Empire, de charges et prébendes. En Russlavie, rien n'était gratuit, pas même l'amitié politique. Les orgueilleux, les fidèles et les hommes de principes y faisaient figurent d'idiot.

Le pacte serait scellé sous les voûtes du Palais Samsonov, le général de Fonteneuve serait témoin du serment.


- Votre Altesse,

Il m'est un plaisir de vous revoir en une si bonne posture. Je me porte à merveilles. Les méchantes fluxions qui ont perclus m'ont corps sont désormais un lointain souvenir et je peu à mon aise retrouver le bon air Russlave et cette chère Murasibirsk pour laquelle tant de braves Russlaves se sont battus. Je ne suis plus chef du gouvernement, le Tsar en a voulu ainsi et sa parole fait force de loi. C'est disons à titre de prédécesseur que je viens saluer mon successeur, et formuler à son endroit tous mes vœux de réussite. Ayant toujours la confiance du Tsar pour être son lieutenant à la tête de ses armée, je tiens à assurer le gouvernement que Livadia ne gronde plus dans un Orient pacifié, que l'armée est bien tenue et à ses ordres. Certes, il y a encore la Sibérie sous autonomie merksiste, mais il ne sera pas un mal d'y remettre bon ordre si le gouvernement le décide.

La seconde affaire qui me préoccupe est celle de notre politique extérieure. Il me semble que la Russlavie n'a que trop longtemps été en retrait du Micromonde, injustement rabaissée alors qu'il lui revient de faire parti du carré des Nations qui commandent au monde. Nous devons Altesse prendre la place qui nous revient de droit au sein du continent Nord et du micromonde, au côté de nos alliés Edoranais et Zollernois, en accordant la paix à notre voisinage, en nouant des relations diplomatiques avec les Nation qui nous entourent comme celles par delà les mers, en occupant le siège qui nous revient à l'ONA et en honorant notre place dans la Grande-Alliance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikhaïl-Alexandrovich
Aristocrate


Nombre de messages : 234
Localisation : Mourmansk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Gouvernement de transition   Mar 26 Avr 2016 - 9:48

La main gracieuse et pâle du premier-ministre, ceinte d’une chevalière seyante tant caractéristique des grandes familles de ce monde, versa un fond de l’alcool ambré dans deux verres de cristal dont l’un fut présenté à son interlocuteur. Ce dernier indiqua distinctement vouloir compter dans la Russlavie de demain, chose somme toute assez ordinaire au sein d’un système en pleine réfection. La différence avec les quêteurs habituels, très présents ces derniers temps pour rentrer dans les grâces du souverain, se trouvait dans la qualité du personnage en question. L’instruction de Klausburgski et son expérience dans les affaires extérieures, sans naturellement oublier le renforcement de la paix civile lors de son mandat russlave, en faisaient un collègue, allié et serviteur de l’état d’une valeur évidente. Ses propos confirmèrent les nombreuses similitudes dans les appréciations politiques qui existaient entre les deux hommes et - d’importance prégnante - le tsar.

- " Ces mêmes vœux m’ont été dictés par Sa Majesté. Le rétablissement de la parole russlave par-delà les frontières se fera dans le temps et les formes ; je suppose d’ailleurs qu'il vous siérait de vous consacrer au portefeuille des affaires étrangères ? Notre priorité consiste à établir des traités avec l’ensemble des nations du Continent Nord dont les gouvernements ne sont pas pétrifiés par la flémingite. Les accords existants mais délaissés ou caducs doivent en outre être modernisés en mettant l’accent sur le commerce et le dialogue.

Le gouvernement protégera vigoureusement la relation particulièrement amicale que la Russlavie entretient avec Edoran, dont l’autorité s’étend sur des entités sœurs comme la Moldavia, mais le soutien cardinal que nous apportent les éléments panslaves et nationalistes de Russlavie nous oblige à requérir des éclaircissements sur la présence de troupes étrangères, bien qu’alliés, sur notre territoire. J’ai à cœur ce dossier et en discuterai personnellement avec monsieur de Fonteneuve. Et enfin, l’attitude fort ambiguë de la Livadia culminant en une lettre à l’ONA que le tsar qualifia dans son courroux de sécessionniste mérite à nouveau notre attention. Il n’est pas tolérable de malmener davantage le traité de Cheremkhovo et Sa Majesté ose espérer qu’elle n’aura pas à ordonner à son loyal Général Feld-Maréchal d’expédier des troupes en Orient. "

L’air matois, Mikhaïl-Alexandrovich souleva son verre en direction du prince et but quelques gorgées.

" Bien sûr, ce ne sont là que quelques grandes lignes dont nous aurons l'opportunité de discuter plus longuement lors de la prochaine séance du Conseil. "

Le vieux boyard se tourna brièvement vers Fonteneuve en souriant pour lui signifier qu’il pouvait commencer à se rapprocher avant que le Prince Klausburgski n’achève son entretien.

_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl-Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Ministre de l'Intérieur et de la Justice,
Prince de Mourmansk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre de Klausbourg



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Re: Gouvernement de transition   Mer 27 Avr 2016 - 0:52

Le Prince Klausburgsky tendit à son tour son verre en direction de Mourmansk :

- Je souscris à la ligne diplomatique esquissée par Votre Altesse. Si, Sa Majesté daigne, me confier le portefeuille des affaires étrangères, il me sera un honneur de mener Sa politique sous votre autorité.

A ces mots, inclinant la tête, il porta le breuvage à ses lèvres. L'alliance fut ainsi scellée, loin des regards du monde.

- Pour ce qui est de Livadia, Altesse, l'absence de pouvoir central établi lui aura donné quelques velléités indues, mais elle rentrera sans mal dans le rang dès que Sa Majesté par le truchement de son gouvernement lui aura fait savoir son avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles de Hauteville



Nombre de messages : 233
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: Gouvernement de transition   Sam 30 Avr 2016 - 1:04

Votre Altesse, permettez-moi tout d'abord de vous féliciter pour votre nomination. La Sainte-Russlavie gagne a avoir un pouvoir fort, en plus d'être une question de survie. Et nous ne doutons pas de votre capacité à assurer cette mission.

Au travers de ma fonction de ministre plénipotentiaire du Saint-Empire, j'assure Votre Altesse du soutien d'Edoran et lui rappelle l'implication de l'Impératrice Iraïna et de l'Armée du Saint-Empire dans la réunification de la Sainte-Russlavie. La Régente a permit de reprendre Murasibirsk et d'en détruire la République qui s'y était installé. Elle a expulsé les troupes krasslandaises et valdisks de Transvalachie. Elle a pacifié la Sibérie et l'a réintégré à l'Empire. Elle a fait tomber les Territoires Cathodoxes de Kalingrad.

Le seul échec de Sa Majesté la Régente Iraïna fut face au Royaume de Livadia, mais le nouveau Tsar décida ensuite d'en faire un Etat indépendant allié.

L'unité retrouvé fut préservé conjointement par le Prince Klausburgski et l'instauration du COMER, garant de la stabilité de l'Empire. Ainsi, lors de la malheureuse maladie qui toucha le Prince Président du Conseil, la présence édoranaise éloigna l’appétit des envahisseurs et des indépendantistes.

Le Saint-Empire est donc heureux de votre nomination et continuera d'assurer sa mission afin de préserver encore longtemps la Sainte-Russlavie du morcellement.

Le Saint-Empire invite également, comme l'a suggéré notre ami le Prince Klausburgsky, la Russlavie a prendre sa place au sein de la Grande Alliance.

Je me tiens toujours a votre disposition et à travers moi le Saint-Empire, afin d'assurer conseil et protection.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikhaïl-Alexandrovich
Aristocrate


Nombre de messages : 234
Localisation : Mourmansk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Gouvernement de transition   Sam 30 Avr 2016 - 21:05

Mikhaïl-Alexandrovich acquiesça aux propos de son prédécesseur et le salua alors que ce dernier s’éclipsait pour laisser le représentant edoranais présenter ses respects. Il écouta alors Fonteneuve rappeler les points forts des relations edorano-russlaves.

- " Général, je vous remercie pour cette expression d’amitié. Ce gouvernement et les sujets de Sa Majesté n’oublient pas les contributions de votre pays. La guerre étant terminée, nous aurons bientôt l’occasion d’adapter la présence du COMER à la réalité nouvelle du pays. Il y a en outre matière à moderniser le Traité d’Avril en prenant notamment en compte notre intégration à la Grande Alliance. Je vous convoquerai prochainement pour une réunion de travail à ce sujet. Le Tsar est convaincu que nous pouvons conserver notre relation fraternelle tout en apaisant les humeurs souverainistes incandescentes du moment. "

Ils s’inclinèrent et le Prince de Mourmansk se dirigea vers une autre aile du palais où l’attendaient les doléances des grandes villes russlaves. Puis il se retira dans la soirée les serviettes remplies de dossiers à étudier.

_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl-Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Ministre de l'Intérieur et de la Justice,
Prince de Mourmansk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gouvernement de transition   Aujourd'hui à 12:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Gouvernement de transition
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Transition été/automne : comment se comportent les carnassiers ?
» Specialized Transition
» Transition Bikes
» Transition grain/foin..
» La BETISE de notre gouvernement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Politique :: Gouvernement-
Sauter vers: