La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Promotion dans les ordres impériaux
Hier à 22:56 par Prince Andronikov

» Noces impériales
Hier à 22:13 par Prince Andronikov

» Prochaines régates du Déacan
Lun 16 Juil 2018 - 21:13 par Zoéé

» Arrivée du Prince Impérial Kouadio Moutawa
Dim 15 Juil 2018 - 16:38 par Kouadio Moutawa

» 2e législature de 1918 : Loi relative à la peine de mort
Sam 23 Juin 2018 - 23:32 par Prince Andronikov

» Anonce de mariage
Dim 17 Juin 2018 - 16:52 par Mikha Brasnov

» Département du Patrimoine Culturel
Ven 18 Mai 2018 - 0:48 par Le Secrétaire

»  Oukaze du 12 mai 1918 : nomination gouvernementale
Sam 12 Mai 2018 - 20:33 par Mikhaïl II

» Demande en mariage
Sam 12 Mai 2018 - 17:14 par Mikhaïl II

» LE VIGILANT, 10 mai 1918
Jeu 10 Mai 2018 - 17:31 par Le Secrétaire

» Bulles patriarcales
Mer 9 Mai 2018 - 1:04 par Le Secrétaire

» Organisation Micromondiale Océanographique (O.M.O)
Mar 8 Mai 2018 - 14:55 par Zoéé

2e législature de 1918 : Loi relative à la peine de mort
Jeu 14 Juin 2018 - 23:27 par Prince Andronikov
Le Prince Andronikov avait eu sans problème le soutien de la majorité des députés de la Douma. Il avait un programme de redressement de la Russlavie et de reprise en main du bloc russlave. Si elle ne pouvait, pour l'heure, jouer les puissances mondiales, elle ne pouvait renoncer à son rôle de puissance régionale et devait redevenir la tête du monde russlave en lieu et place du Kolozistan qui …

Commentaires: 2
Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 3
1ère législature de 1918 : Traité de la CFI-TTN
Mar 1 Mai 2018 - 0:16 par Mikha Brasnov
Vladimir Kerensky : " Messieurs les députés, le dernier thème à l’ordre du jour de cette législature est aujourd’hui soumis au vote. Il est question du texte issu de la Conférence Ferroviaire Internationale - Transterranovien (CFI-TTN). Gardons à l'esprit qu'une procédure de ratification s’effectue sans débat, bien que j'autorise une déclaration par groupe si besoin est. "

Citation :
Traité …


Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Convocation d'un Zemski Sobor

Aller en bas 
AuteurMessage
Jakob N. Ostermann-I.

avatar

Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Convocation d'un Zemski Sobor   Mer 12 Avr 2017 - 18:53

Voilà de nombreuse semaine que le Tsar n'était pas apparu en public et avait disparu de la scène politiques. Les Lois fondamentales de l'Empire, si elles avaient envisagées la possibilité d'une Régence, n'avait pas prévu le cas où le Tsar, temporairement incapable de régner, sans enfant ni héritier, soit dans l'incapacité de désigner un Régent.

Alors que le Souverain était chef du gouvernement, son absence pesait sur les affaires et risquait de conduire la Russlavie à la ruine si elle perdurait. C'est pourquoi, le Prince Klausburski, disposant dans son entreprise, de la bienveillante neutralité des Etats membres de la Grande Alliance qui craignaient l'affaiblissement du géant Russlave, avait manoeuvré auprès du Patriarche, son obligé depuis la restitution des insignes de la cathédrales de Svetivostock, afin qu'un Zemski Sobor fût convoqué.

Le Zemski Sobor était une antique institution convoquer par le Tsar, le Patriarche ou encore l'Assemblée des Boyards. Le poids des traditions légitimaient ses positions. C'est un tel Zemski Sobor qui avait mis fin à la guerre civile en portant Mikhaïl II sur son trône, celui-ci devait prévenir les troubles qu'engendreraient la vacance du pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jakob N. Ostermann-I.

avatar

Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Re: Convocation d'un Zemski Sobor   Jeu 13 Avr 2017 - 15:57

Les plus grand nom de l'Empire était présent : les Gornostaï, les Pojarski, les Romanovksy ou encore les Krasstchenko. Les plus hauts dignitaire religieux de l'Empire étaient présents également : le Patriarche Pankratov était représenté par son  
légat, on comptait dans l'assemblée, Mgr Soyembika, métropolite de Gornograd ou encore Mgr Ourioche, évêque de Kalingrad. Enfin, les villes de l'Empire et les députés de la Douma avaient déléguées leurs représentants.

Les tractations ne furent pas longues. Le soutien de Pojarski, ramenant à lui la noblesse, celui du Patriarche, ramenant à lui le clergé cathodoxe, permit sans surprise la désignation du Prince Klausburgksi, comme Régent du Trône impérial. La Russlavie avait de nouveau une tête


Citation :
Acte du Zemski Sobor portant désignation d'un Régent

Le Zemski Sobor,

Vu les Lois fondamentales de l'Empire, et les antiques traditions de la Sainte Russlavie

Constatant l'incapacité de Sa Majesté Mikaïl II à régner,
Considérant le vide juridique présent dans la Constitution de décembre,
Considérant la nécessité de mettre fin à la vacance du pouvoir de fait, ont pris l'acte qui suit dans l'intérêt du Saint Empire et de Sa Couronne ;

établit ce qui suit

Article 1 : Son Altesse Illustrissime Alexandre Wojteckevitch de Klausbourg, Prince Klausburgski est désigné pour pourvoir la charge de Régent du Trône, conformément aux dispositions légales en vigueur

Article 2 : La Régence prendra fin une fois l'empêchement du Tsar levé et constaté par un acte du Conseil d'Etat.


Pour le Clergé,
Stemka Soyembika, Métropolite de Gornograd, Légat du Patriarche
Sviatopolk Ourioche, évêque de Kalingrad


Pour la Noblesse,
Dimitri Ozyovitch, Grand-Duc de Ninjovskia
Nikolaï Alexandrovitch Romanovsky, Prince d'Orenbourg
Feodor Vassilievitch, Prince Pojarski
Anissim Miroslavitch Prince Gornostaï, Seigneur de Rodnov


Pour la Douma & les représentants des villes
Radimir Komiov, Président de la Douma





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jakob N. Ostermann-I.

avatar

Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Re: Convocation d'un Zemski Sobor   Jeu 13 Avr 2017 - 16:15

Le Prince Klausburgski vêtu de la robe traditionnelle des Boyards s'avança et prêta serment devant le Zemski Sobor.

- "Nous, Alexandre Wojteckevitch, Prince Klausburgski, acceptons la charge de Régent confié à Nous par le Zemski Sobor. Par Khrestos, nous jurons solennellement de respecter les Lois fondamentales de l'Empire, de maintenir les privilèges et les libertés des Sujets de Sa Majesté Mikhaïl II, notre  bien aimé Tsar, de garder la paix civile et d'œuvrer à la grandeur de la Sainte-Russlavie et de Sa Couronne, de maintenir son indépendance et l'intégrité de son territoire."

A quarante-huit ans, Klausburski était aux firmaments de sa puissance, placé à la tête d'un empire multiséculaire. Ce soir, il démissionnerait de ses charges zollernoises et s'installerait en maître au Palais des Terems, du moins jusqu'à ce que le Tsar soit de nouveau en capacité de régner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison de Livadia

avatar

Nombre de messages : 133
Age : 36
Date d'inscription : 11/03/2014

MessageSujet: Re: Convocation d'un Zemski Sobor   Ven 14 Avr 2017 - 17:26

A Livadia.

- Ça ne se passera pas comme ça ! vociféra Rodion Osterman-Ivanovitch en abattant son poing sur la table.

Le Roi de Livadia eut un léger soupir. Il n'estimait guère son cousin. D'abord parce que ce dernier se permettait de faire des scènes de charretier lors d'un conseil royal -Nikolai voyait alors en lui toute la balourdise du parvenu alors qu'il aurait tant voulu que les siens se comportent avec la grâce et la noblesse des vieilles familles nordiques régnantes- et ensuite parce que c'était un imbécile qui ne voyait pas plus loin que le bout de son nez.


- Ça ne se passera pas comme ça ! Klausburg nous rejoue une partition cent fois jouée. Au mépris des lois constitutionelles, au mépris des droit du tsar, il fomente rapidement un petit coup d'état, avec le soutien de cette canaillerie cathodoxo-orthodique, et s'intitule maître de Russlavie ! Et les provinces sont censés suivre, les provinces, que dis-je, Livadia, doit suivre sans dire mot ! Et ces nationalisations au mépris du droit des gens ! J'ai une fortune dans Petro-Russlavie moi et ...

Nikolai eut un sourire. On en venait au point essentiel de la colère de Rodion.

- Taisez-vous donc mon cousin. Taisez-vous

Les Princes Livadiens, le Président du Conseil de la Ville et le Chancelier reportèrent leur attention vers le Roi, ravi qu'il ai fait taire son cousin.

- Nous ne pouvons guère fait de reproches au Prince Klausburgski. La nature a horreur du vide, la Russlavie était à prendre, il l'a fait. Nous aurions fait de même si cela nous avait été possible.

Le Roi se leva.

- Le vrai enseignement de ce coup d'Etat, c'est ce qu'il dit sur l'Empire. Il est mort. Les tsars ne régnent plus, les révolutuions de palais se succèdent. Tous s'accrochent à lui, car il semble etre la structure politique, l'horizon intellectuel indépassable, mais cet Empire est mort. Dans sa définition la plus classique, l'Empire n'est plus depuis des décennies. Aujourd'hui c'est Klausburg, dans six mois, ce sera un autre et ainsi de suite.
Cela, je l'ai compris depuis des années. C'est pour cela que j'ai engagé Livadia par deux fois dans la conquête de l'Orient. Mon seul tort a été d'être trop en avance sur mon temps. L'idée impériale était encore trop forte, et nous avons du reculer. Et dès les mois suivants, la Russlavie retrouvait l'anarchie et la division.
Voilà ce que sera l'avenir. Il n'y aura plus de Russlavie unifiée, mis une série d'états moyens organisés autour des protectorats et des anciennes provinces, et dans cet avenir, il faut que Livadia prenne son rang et son dû. Plus Ultra !

Tous comprirent. Nul besoin de raconter ce qui se dit ensuite. L'état-major sortir le premier avec des instructions précises. Vint le tour du Chancelier avec une protestation officielle à l'endroit du Prince Klausburgski. Puis tous quittèrent les lieux et le Roi de la Ville resta seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Convocation d'un Zemski Sobor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Convocation d'un Zemski Sobor
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Convocation pour le tournoi des Sables d'Olonne
» CONVOCATION LA CHAPELLE SUR ERDRE
» Convocation Aéroport
» convocation A.G de l'ASS2H
» Convocation tournoi de Treillieres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Capitale :: Oblast de Murasibirsk-
Sauter vers: