La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Election du Président de la Douma
Dim 4 Juin 2017 - 22:23 par Alexeï Karenine

Le député PCD Ilya Vostov, doyen d'age de l'assemblée présidait aux débat de la nouvelle législature. Le seul acte de sa courte magistrature consistait à présider à l'élection du président de l'assemblée. Il prit la parole.

Vostov : Honorables collègues,

conformément à la Constitution et au règlement de la Douma, les candidats à la présidence de la Douma sont invités a se faire connaitre. La …

Commentaires: 2
Convocation de la Douma : 2ème législature de 1917
Dim 21 Mai 2017 - 19:32 par Mikhaïl II
Comme l’exigeait l’article 12 des Lois Fondamentales, le Tsar convoqua formellement la Douma suite aux élections du mois de mai. Le cérémonial était relativement simple et débutait avec le discours du trône au Palais des Terems auquel les députés étaient invités. Cette fois-ci, le tsar se fit présenter son texte par la majorité PCD, rompant avec la tradition qui laissait au souverain le choix de …

Commentaires: 2
Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 3:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 0
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Convocation de la Douma : 2ème législature de 1917

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mikhaïl II
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 14/04/2015

MessageSujet: Convocation de la Douma : 2ème législature de 1917   Dim 21 Mai 2017 - 19:32

Comme l’exigeait l’article 12 des Lois Fondamentales, le Tsar convoqua formellement la Douma suite aux élections du mois de mai. Le cérémonial était relativement simple et débutait avec le discours du trône au Palais des Terems auquel les députés étaient invités. Cette fois-ci, le tsar se fit présenter son texte par la majorité PCD, rompant avec la tradition qui laissait au souverain le choix de ses mots. Une fois de plus, Mikhaïl montrait ainsi son acceptation des changements à venir au sein des institutions russlaves.

Une fois les propos rassembleurs du monarque entendus, les élus firent leur entrée au Palais Marinski sous les roulements de tambours et à la suite d’huissiers en tenue. Radimir Komiov, président de l’assemblée sous la majorité PIR, savait sa réélection perdue d’avance et préféra démissionner. Il s’agissait désormais de trouver son remplaçant parmi les bancs du PCD. Fait nouveau, les membres du gouvernement firent marque de présence et s’assirent devant l’hémicycle, comme pour montrer que l’exécutif refléterait à partir de ce jour la composition de la Douma. Tous attendaient l’arrivée de Karenine pour écouter ses premières paroles en tant qu'homme politique central du pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeï Karenine
Bourgeois
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Convocation de la Douma : 2ème législature de 1917   Sam 3 Juin 2017 - 21:00

Le nouveau président du Conseil d’Etat fit son entrée après les parlementaires et les membres du gouvernement. Saluant respectueusement le Tsar, il prit ensuite place à la tribune ou il lut alors son discours d’investiture et de politique générale.

" Votre Majesté, Honorables membres de la Douma, chers collègues du gouvernement, chers amis,

Notre pays a su montrer récemment sa force et sa détermination ces dernières semaines. La Russlavie revient de très loin et pendant de longs mois, pendant des années nous avons tous œuvrés pour reconstruire notre pays après les divisions qu’il a subi et les guerres qui l’on dévasté.

Quand la figure même de notre nation, le Tsar qui symbolise l’union de notre pays a été mis à mal lors du coup d’état institutionnel qui a été mené et qui a trouvé sa source au sein même de ceux qui avait prêté serment de défendre l’Etat et le Tsar, nous nous sommes tous rassemblé derrière notre souverain afin de faire triompher le bon droit. Je souhaite que nous puissions tous continuer sur cette voie et donner à la Russlavie sa pleine souveraineté dans ses frontières et la place qu’elle mérite dans le concert des nations.

Le gouvernement que j’ai l’honneur de diriger, s’attachera a construire l’avenir. Aussi, nous nous attacheront à faciliter le démarrage et le lancement de l’économie russlave par l’initiative publique. Le gouvernement mettra en place une série d’entreprises publiques dans les secteurs clefs en coopération avec les acteurs privés. Un effort particulier sera apporté à la reconstruction des infrastructures de transport et au développement de l’industrie et de fabrication des biens de consommation. Nous poursuivrons la réforme agraire et poursuivrons la politique de valorisation des terres agricoles afin d’augmenter nos rendements et de permettre à la Russlavie de nourrir elle-même son peuple.

Aussi, nous relancerons la réforme agraire, crééront une série d’entreprises publiques par la loi ainsi qu’une banque publique d’investissement afin de permettre au secteur public et privé de pouvoir recevoir le support financier nécessaire au développement des activités. Une société publique et nationale sera en charge du développement des routes et du chemin de fer et nous expérimenteront l’utilisation de l’aviation comme un mode de transport nouveau tant pour les personnes que pour le fret.

Nous développerons l’éducation, j’ai a cœur de mettre une école dans chaque village, des écoles supérieures dans les villes, des instituts formant nos maîtres. Notre peuple doit accéder à l’instruction, parce qu’il en va de la survie de notre nation mais surtout que la valeur et le mérite n’est pas seulement donné par la naissance mais également par le talent et que le talent ne se valorise que par l’apprentissage. Ce gouvernement revalorisera avec force l’Université Impériale afin de donner des cadres avisés à l’Etat, une recherche de qualité à nos entreprises et développe la connaissance de notre histoire et de notre culture afin d’en faire profiter le plus grand nombre, tant dans notre pays que pour faire rayonner la culture russlave à l’étranger.

Je peux donc annoncer une grande loi sur la gratuité de l’enseignement primaire et secondaire, une réforme de l’université et un plan de valorisation de la recherche au niveau national.

Dans le domaine de la justice et de la sécurité intérieure, j’entends porter une réforme du système judiciaire en simplifiant son fonctionnement et une loi réorganisera le fonctionnement des forces de l’ordre afin de les rapprocher de la population et de garantir une sécurité collective, condition évidente pour construire la prospérité de notre pays.


Dans le domaine des affaires étrangères et de la défense, notre pays doit affirmer haut et fort sa place dans le Micromonde. La Russlavie ne sera plus un état sous la tutelle d’un autre, fut-ce t’il un allié ou un prétendu allié. Nous devons prendre ce qui nous revient de droit, la place d’une puissance du Micromonde nord.

Aussi et au vu des évènements récents, la Russlavie a quitté la Grande Alliance et n’y reviendra pas. Nous maintiendront avec les deux derniers états de cette alliance des relations de bon voisinage afin de permettre au commerce de nos régions frontalières de demeurer prospère. J’annonce également mon intention de nationaliser les canaux sous statuts internationaux qui traversent notre pays et de négocier avec nos partenaires de façon a ce que le tronçon russlave du Transterranovien soit intégralement sous la direction du gouvernement et des Chemins de Fer Impériaux afin que ces réalisations, parfois bâties par nos concitoyens, bénéficient aux russlaves et uniquement à eux et qu’ils puissent en tirer le bénéfice légitime auxquels ils ont droit. Ces nationalisations ne remettront pas en cause les liens avec les états qui y participent, il nous appartient d’affirmer clairement notre souveraineté sur notre territoire, souveraineté qui nous a été bien trop souvent volée ou soustraite insidieusement.

Afin de pouvoir participer plus activement aux affaires du Micromonde, nous ferons également admettre l’Empire à l’Organisation des Nations de l’Archipel et nous nous y investiront activement. Ce afin de montrer à tous la nouvelle Russlavie, maitresse d’elle-même. Il nous faudra également trouver de nouveaux alliés, développer nos relations extérieures, trouver des débouchés pour notre industrie et importer ce que nous ne pouvons pas produire. Le retour de la Russlavie sur la scène diplomatique sera un outil de premier ordre dans la reconstruction de l’équilibre intérieur de notre pays.

Enfin, nous allons entamer la modernisation de notre armée et des structures permettant la défense de notre territoire. Cela afin de disposer d’un outil de défense plus performant mais aussi d’éviter qu’a l’avenir, nous puissions nous retrouver dans la situation de ces dernières semaines ou un traitre pouvait diriger une fraction de notre armée sans l’appui du gouvernement.

Le programme aurait pu être plus ambitieux, je pense qu’il est nécessaire de s’atteler au plus urgent et au plus important et j’espère pouvoir compter sur chacun d’entre vous ici pour y parvenir.

Je vous remercie."

_________________
Alexeï Arkadeievitch Karénine
Colonel des Armées du Tsar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikha Brasnov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 264
Localisation : Mourmansk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Convocation de la Douma : 2ème législature de 1917   Mar 6 Juin 2017 - 3:11

Un tonnerre d’approbations retentit parmi les bancs du PCD à la conclusion du discours. Quelques députés de l’opposition applaudirent poliment, mais beaucoup restèrent de marbre ou laissèrent exprimer un mécontentement mesuré. Le président du conseil n’avait pas utilisé cette occasion pour accabler les conservateurs, se concentrant sur les projets d’avenir du nouveau gouvernement. Ce geste pouvait lui faire gagner quelques voix législatives supplémentaires lors de votes sensibles, même si la majorité actuelle disposait d’une marge très confortable. La presse, en tout cas, apprécia la manœuvre et qualifia les reformes évoquées " d’ambitieuses et essentielles ". Restait désormais à savoir si elles resteraient lettre morte comme ce fut le cas pour de nombreux gouvernements précédents, ou si au contraire les engagements seraient enfin tenus. Le peuple russlave aspirait en effet plus que jamais à entrer dans l’ère moderne.

_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl-Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Ministre de l'Intérieur et de la Justice,
Prince de Mourmansk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Convocation de la Douma : 2ème législature de 1917   

Revenir en haut Aller en bas
 
Convocation de la Douma : 2ème législature de 1917
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2ème montée historique
» La 2ème journée de Top 14
» La 2ème journée de Pro D2
» Projets retenus par le 2ème appel à projets TCSP
» (Synthèse) Convocation à une audition pour excès de vitesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Politique :: Douma-
Sauter vers: