La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Session extraordinaire - Crise au Kolozistan
Mar 12 Déc 2017 - 19:04 par Feodor V. Pojarski
Alors que le Ministre de la Guerre descendait de la tribune pour retourner à sa place, et que le Ministre des Phynances s'apprêtait à lui succéder pour présenter le budget du gouvernement, des cris éclatèrent en provenance de l'extrême-droite de l'hémicycle:

- Ce n'est pas Malvaneck que l'on veut ! Assez perdu de temps en peccadilles ! Le gouvernement va-t-il enfin réagir à la crise majeure qui …


Commentaires: 3
3ème législature de 1917 : modernisation militaire
Jeu 9 Nov 2017 - 0:32 par Mikha Brasnov

Réélu haut la main président de la diète, Radimir Komiov prit sa place sur le perchoir et commença à passer en revue l’ordre du jour. Le gouvernement avait insisté pour aborder en premier lieu la question de la modernisation militaire.

Le pays n’était pourtant pas en guerre et des sujets se faisaient plus pressants pour les russlaves de modeste condition. Le plan était vraisemblablement de …


Commentaires: 3
Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 1
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Sommet régional d’Arzamozate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mikha Brasnov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 319
Localisation : Mourvensk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Sommet régional d’Arzamozate   Ven 17 Nov 2017 - 1:47

Capitale d’Atropatène, Arzamozate ne payait pas de mine. Elle était sans doute la ville la plus pauvre de Russlavie, ignorée par les régimes et gouvernements successifs. Son climat aride, très inhabituel pour le reste du pays, et son accès difficile n’aidaient certes pas à attirer les investissements. Quelques timides changements comme l’apport d’électricité et du télégramme, contraints par la présence d’un contingent militaire dans le fort surmontant la cité millénaire, signalaient cependant que l’état russlave daignait parfois lui accorder son attention.

Au palais d’Artabarzane, satrape au pouvoir désormais essentiellement symbolique et coutumier, le ministre Dmitry Valastoulof attendait la voiture de son homologue krasslandais et valdisk à l’ombre des grandes colonnes ocres de l'entrée pour la tenue d’un sommet régional dont l’issue pourrait conforter ou non la Russlavie dans son choix d’indépendance diplomatique.

_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Prince de Mourvensk,
Financier et capitaine d'industrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diplomatie krasslandaise

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Ven 17 Nov 2017 - 12:34

La ministre krasslandaise des affaires micromondiales, Stefi Dahuberg, arriva à vive allure au volant d'une petite Cyva Diva GTI qu'elle avait préféré à la limousine Optima du ministère car le chemin qui reliait le Krassberg à l'Atropatène était une route de terre mal entretenue et à peine carrossable. Mais la ministre krasslandaise étant aussi une pilote de rallye expériemntée qui venait de terminer à la 5e place du récent rallye de Scanténoisie, les routes difficiles étaient pour elle une source d'amusement. Les deux gardes du corps qui l'accompagnaient étaient par contre livides et ils durent courir aux toilettes à leur descente de voiture manquant de peu de souiller le tapis rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Andronikov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Ven 17 Nov 2017 - 22:41

Les rues d'Arzamate connaissaient une agitation peu ordinaire. Au dehors du palais d'Artabazane, des manifestants s'étaient réunis à l'invitation du très nationaliste parti fasciste de Russlavie. La foule, encadrée par des chemises noires du service d'ordre et composée de patriotes sincères scandaient des slogans sans appel : "Les Krasslandais dehors !" "Rendez-nous le Don, la Khazrie et la Krimée !". Le jeune parti russlave bénéficiait de la bienveillante complaisance du président du conseil Andronikov, nationaliste fervent, tenant de la politique d'intransigeance à l'égard du Krassland. Il entendait ainsi impressionner le ministre krasslandais et aiguiller l'aile droite de son parti amolli par l'exercice du pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikha Brasnov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 319
Localisation : Mourvensk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Sam 18 Nov 2017 - 4:06

Un sourire amusé éclaira le visage de Valastoulof à la vue des gardes se précipitant aux sanitaires les plus proches. Murasibirsk avait toujours considéré les montagnes du sud-est comme un obstacle à la civilisation ou encore comme le verrou acéré gardant le pays contre de potentielles invasions. C’était selon l’humeur du moment. Mais une source de loisirs ? Jamais ! L’idée traversa l’esprit du ministre devant le bolide encore fumant ; elle mériterait d’être creusée.

" Bonjour madame Dahuberg, soyez la bienvenue en Russlavie. "

A cet instant retentirent les éructations haineuses de manifestants agglutinés aux grilles du palais. Quel embarras… Mais la scène était typiquement russlave. Les natifs fortement basanés regardèrent en passant ces extrémistes de complexion slave sans vraiment comprendre. Des blancs venus de loin, presque des étrangers en vérité, pour apostropher d’autres étrangers à première vue assez semblables... le tout sur le sol atropatènien. Tout cela les dépassait.

" Veuillez excusez ce vacarme, mais je ne vous apprendrais rien en vous rappelant que les russlaves ont la mémoire longue et la dent dure, en particulier en ces temps... sensibles, dirons-nous, où une vague de fond patriotique secoue le pays et rejette toutes les évocations d’ingérences passées. "

Ils entrèrent dans la cour intérieure, rafraichis par d’immenses éventails en plumes d’autruche et les eaux crystallines d’un qanat. Seul un invité manquait à l’appel.

" Avez-vous des nouvelles de votre homologue valdisk ? "

_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Prince de Mourvensk,
Financier et capitaine d'industrie.


Dernière édition par Mikha Brasnov le Sam 18 Nov 2017 - 15:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valdisky

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 18/11/2017

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Sam 18 Nov 2017 - 10:52

La petite délégation valdisque arrive enfin, retardée elle aussi par les infrastructures routières pour le moins sommaires du territoire atropatènien.

Spoiler:
 

La vice-commissaire aux affaires micromondiales représentera la République Populaire du Valdisky dans les discussions tripartites. Bien que membre du Parti Violëtiste Révolutionnaire, Ninel Ogorodnikov est, à l'inverse d'un Bounine ou d'un Kolosky, calme, discrète, réfléchie et surtout pondéré, une étrangeté en soit dans le système politique de la RPV fait d'orateurs grandiloquents, charismatiques et surtout sanguins ! Néanmoins, malgré cet éternel masque impassible qu'elle affiche, Ogorodnikov n'est guère enthousiasmé d'être là, au milieu de nul part, tandis que Maskva bouillonne depuis la réapparition des modérés sur la scène publique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diplomatie krasslandaise

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Sam 18 Nov 2017 - 15:14

Dahuberg salua son hôte ainsi que la représentante valdisque et fit mine de se désintéresser totalement des manifestants krasslandophobes. Lorsque Valastoulof évoqua les protestataires, elle se contenta de répondre brièvement.

Stefi Dahuberg : - Ils n'ont pas l'air d'être du koin ces râleurs. Kant ils auront soif il finiront bien par arrêter de brailler pour aller se pinter à la taverne du koin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valdisky

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 18/11/2017

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Sam 18 Nov 2017 - 18:47

La valdisque acquiesça à la remarque de la ministre krasslandaise, elle demeurait néanmoins étonnée par le fait que les autorités russlaves toléraient pareil situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikha Brasnov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 319
Localisation : Mourvensk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Dim 19 Nov 2017 - 5:04

Spoiler:
 

Dmitry se précipita pour saluer l'envoyé valdisk.

" Madame Ogorodnikov, merci d’être venue. Je vous en prie, prenez place. "

Ils s’assirent autour d’une confortable table ronde placée au centre de la cour. Le bruit des manifestants, étouffé par la configuration du palais, n’était plus qu’un très léger bourdonnement à peine perceptible. Point positif de cet attroupement imprévu, les représentants invités voyaient de leurs yeux vus la réalité de la démocratie russlave. Les jours où le terrible Pojarski aurait fait ouvrir le feu sur la foule sans autre forme de procès ne semblaient pas si vieux que cela, et pourtant bien révolus.

" Allons à l’essentiel, Excellences. Comme l’indique notre invitation officielle, nous avons découvert l’existence de votre ouvrage souterrain. La rumeur existait chez nous depuis un certain temps, la partie émergée du canal étant visible depuis notre frontière méridionale. Mais c’est en forant une série de puits de reconnaissances sur un projet de mine de cuivre local que nos géologues identifièrent la présence d’un tunnel creusé profondément sous le massif d’Atropatène.

Je suis pour ma part bluffé par cette merveille d’ingénierie ! N’aviez-vous pas tenté de contacter les autorités russlaves malgré notre instabilité d’alors ? Ne prenez pas cela comme une réprimande, je pense simplement que nous aurions pu vous proposer une main d’œuvre à un prix imbattable. Pourquoi une telle entreprise audacieuse et comment vous est venue l’idée ? "

Le ministre ouvrit une tabatière et commença à garnir sa pipe en ivoire de Port-Banane.

_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Prince de Mourvensk,
Financier et capitaine d'industrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diplomatie krasslandaise

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Dim 19 Nov 2017 - 14:33

Stefi Dahuberg : - C'est d'abord la géographie ki nous a konduit a adopter ce trajet souterrain. L'Atropatène se trouvant à une altitude plus élevée ke le laks du Krassberg et de Centurya, un trajet en surface aurait nécéssité la kontruktion de très nombreuses ékluses ki auraient konsidérablement ralongé la durée du parkours pour les navires. Mais je rekonais cependant ke des konsidérations géopolitikes ont aussi influé. A l'époke où la konstruktion du kanal transkontinental a été décidée, la Russlavie était ravagée par une guerre civile ki aurait fait peser des riskes sur le trafik maritime. De plus les Edoranais ki avaient un projet de kanal konkurrent entre le Krassee et Bordeleau exerçaient à l'époke un kasi-protektorat sur la Russlavie et nous redoutions k'ils n'entravent le projet de kanal krasslando-valdiske pour avoir le monopole avek leur propre kanal.

Mais même si nous n'avions pas demandé les autorisations au gouvernement russlave - enkore fallait t'il savoir lekel à une époke ou des gouvernements rivaux se disputaient le pouvoir - la Russlavie a participé en un certain sens à la konstruktion du kanal et du tunnel kar de nombreux citoyens Russlaves ki s'étaient réfugiés au Krassland pour fuir la guerre ont travaillé sur le chantier.

Je pense k'aujourd'hui, la Russlavie ayant retrouvé sa pleine souveraineté en s'affranchissant des tutelles externes - l'heure est venue de régulariser la situation.

Je propose ke la Russavie koncède au Krassland et au Valdisky la gestion du tunnel en échange de koi les navires immatrikulés en Atropatène seraient exemptés des taxes de transit sur le Kanal Transkontinental entre la Mer du Nord et l'éstuaire du Graustrom.

Nous pourrions aussi envisager la konstruktion en surface d'une route reliant le Krassland au Valdisky en passant par l'Atropatène et peut être même aussi une liaison ferroviaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valdisky

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 18/11/2017

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Lun 20 Nov 2017 - 8:43

Les valdisks demeuraient silencieux, la proposition de Stefi Dahuberg était complète, et honnête, il leur semblait inutile d'intervenir alors qu'ils n'avaient rien à ajouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikha Brasnov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 319
Localisation : Mourvensk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Mar 21 Nov 2017 - 2:43


Valastoulof écouta avec attention les éclaircissements apportés par la représentante krasslandaise. L’ingéniosité de Neu Krassburg était saisissante, expliquant sans doute la longue survie de cette petite république complètement encerclée – fut un temps – de vastes monarchies hostiles. Aujourd’hui, l’une, à l’ouest, s’était écroulée dans l’oubli tandis qu’une autre, au nord, avait rétrocédé pour de bon la réserve dahue du Krassberg et ne cherchait plus du tout les confrontations.

" Si cela ne tenait qu’à moi, je considérais votre proposition. "

Il alluma sa pipe et prit quelques bouffées, la mine pensive.

" Cependant, comme vous vous en doutez, la nouvelle de cette découverte est restée au travers de la gorge de bon nombre de russlaves. Le président du conseil était de ceux-là. Je suis parvenu à faire mettre de côté l’option d’une nationalisation forcée ou de la destruction pure et simple du canal. A mon sens, la Russlavie devrait se concentrer sur ses problèmes internes et éviter de s’entrainer dans une nouvelle crise régionale. Le Krassland et le Valdisky se passeraient également bien de cela, si j’en crois les débats actuels de l’ONA sur le Krassland oriental concentrant votre attention.

Aussi, j’ai pu avancer l’idée d’une alternative pacifique acceptable aux yeux du Conseil. Elle consisterait en la proposition suivante.

  • Le Valdisky, le Krassland et la Russlavie détiendront la pleine souveraineté de la portion du Canal Transcontinental traversant leur territoire.

  • La Russlavie remboursera le double des coûts de construction, ajustés à l'inflation, que dépensèrent chacune la République Populaire du Valdisky et la Semi-Republik du Krassland pour la partie atropatènienne du Canal Transcontinental. Ce versement (EL : si possible enregistrable par EcoMicro ; taux de change et d'inflation à discuter) s’effectuera en une fois, peu après la ratification de l’accord.

  • La gestion de la partie atropatènienne du Canal Transcontinental fera l’objet d’un appel d’offres ouvert aux entreprises valdiskes, krasslandaises et russlaves. Naturellement, le dossier de la société krasslandaise gérant actuellement l’entièreté du canal aura prééminence sur tous les autres et sera probablement retenu.

  • Les navires immatriculés en Valdisky, Krassland et Russlavie recevront la priorité de passage sur l’ensemble du Canal Transcontinental. Cette priorité pourra être suspendue par les états susnommés sur la partie du canal qu’ils contrôlent pour des raisons de sécurité ou d’urgence.

  • Le Valdisky, le Krassland et la Russlavie disposeront du droit d’arrêter, inspecter, refouler ou placer en quarantaine tout navire suspect traversant la partie du canal sur laquelle ils exècreront leur souveraineté. Si une telle décision devait concerner un navire immatriculé chez les états susnommés, l’information serait immédiatement relayée par voie diplomatique.

  • Toute fermeture de la portion du Canal Transcontinental sur laquelle le Valdisky, le Krassland ou la Russlavie exercent leur souveraineté sera soumise à un préavis de 15 jours à l’intention des autres états susnommés, à l’exclusion bien entendu d'une fermeture faisant suite à une déclaration d’hostilités, qui serait elle immédiate.


Vous noterez que cette proposition généreuse a le mérite de ne léser aucun pays ni aucune entreprise ayant participé à l’ouvrage, bien au contraire, tout en plaçant d’importants garde-fous protégeant les intérêts de vos états. Qu’en dîtes-vous Mesdames ? "

D’un petit mouvement du menton, Dmitry signala aux domestiques enturbannés de servir le thé.

_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Prince de Mourvensk,
Financier et capitaine d'industrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diplomatie krasslandaise

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Mar 21 Nov 2017 - 9:20

L'offre était effectivement généreuse d'un point de vue économique. Dahuberg calcula mentalement que le rachat au double du coût de construction du tracé construite par le Krassland en territoire russlave pourrait rapporter plus de 200'000 gulbars au Krassland. Mais la contrepartie était de voir les Russlaves s'immiscer dans la gestion du canal avec les risques géopolitiques que cela comportait. Dahuberg regarda en direction de sa collègue valdisque pour tenter de deviner sa position mais comme elle ne semblait pas pressée d'intervenir , la Krasslandaise répondit.

Stefi Dahuberg : - Votre offre est effektivement généreuse... mais inaplikable pour le moment kar il n'existe pas de taux de konversion rekonnu entre votre monnaie et les notres. Cela pourrait toutefois changer d'ici kelkes temps si le projet d'OMEK voit le jour. Je redoute toutefois ke les mesures ke vous proposez ne viennent kompiker le transit sur le kanal en multipliant les kontrôles. Aktuellement un navire ki franchit le tunnel passe direktement d'un pays de la ZELEM a un autre pays membre de la ZELEM. Avek l'ajout de kontrôles douaniers russlaves le navire passerait d'un pays ZELEM a un pays hors-ZELEM pour retourner juste après à un pays ZELEM alors ke pendant la traversée du tunnel le navire n'aurait aukun moyen d'interragir konkretement avek la Russlavie kar se trouvant séparé de la surface par des centaines de mètres de roche. Est-ce vraiment nécéssaire d'ajouter des trakasseries administratives ?

D'autres options sont aussi envisageables komme par exemple le rachat par le Krassland et le Valdisky à la Russlavie du sous-sol dans lekel le tunnel a été konstruit.

Aktuellement le gouvernement russlave semble bien intentionné à l'égard de ses voisins mais en sera t'il toujours ainsi ? Et kelle serait sa position en kas de konflit krasslando-zollernois ? Il est klair ke si nous avions kelke garantie sur la neutralté de la Russlavie par rapport au kontentieux krasslando-zollernois, cela aiderait a parvenir a un akkord mutuellement profitable. Nous n'aurions pas à redouter k'a la moindre eskalade sur la kestion du Krassland oriental, le trafik sur le kanal soit interrompu par la partie russlave.

Je veux enfin rappeller ke si le tunnel a certes été konstruit sans autorisation préalable des autorités russlaves , il n'a pas pour autant été konstruit klandestinement. Le chantier était konnu au Krassland au Valdisky et à l'international et des citoyens russlaves réfugiés eu Krassland ont travaillé sur le chantier. Si le gouvernement russlave n'a dékouvert ke recemment l'existence du tunnel c'est sans doute en raison d'un manke de kommunikation entre la kapitale et l'Atropatène sous les précédents gouvernements dû à la guerre civile puis à l'occupation édoranne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikha Brasnov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 319
Localisation : Mourvensk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Mar 21 Nov 2017 - 22:22


Le ministre acquiesça.

" Vous avez raison, un système douanier trop bureaucratique ralentirait les échanges. Les points que j’ai évoqués étaient essentiellement censés rappeler les possibilités d’intervention de nos états sur leur territoire, pour par exemple arraisonner un navire  ou réguler le flux du canal en cas de besoin. Cela ne veut pas dire inspecter chaque navire ou fermer les écluses plusieurs fois par semaine, mais simplement se mettre d’accord sur l’existence de ces mécanismes protégeant les nations représentées autour de cette table. Dans l’immense majorité des cas, vos bateaux et les nôtres emprunteront le canal sans craindre de ralentissements ni de paperasserie supplémentaire.

Pas le moindre changement comparé à aujourd’hui, en somme. A la différence près que les possibilités d’action seraient formalisées par traité et que notre souveraineté sur l'ouvrage se verait confirmée. De plus, il n’y aura pas de taxe d’entrée ou tout autre coût supplémentaire pour les navires de la ZELEM sur la section atropatènienne du canal. Je suppose enfin que la Russlavie fera preuve de simplicité en creusant un accès par la surface doublé d’une modeste rade souterraine. "

Il souffla quelques cercles de fumée, dévoilant une dentition blanche émaillée d’implants en or.

" Et oui, vous pouvez être certain que la Russlavie restera neutre, donc silencieuse, sur la question du Krassland oriental. Il y a à peine quelques mois, nous avions frôlé la guerre avec l’Édoran afin de retrouver notre autorité sur le canal d’Opessa. Je crois que le message est bien passé dans l’esprit des grandes puissances traditionnelles du Continent Nord : nous ne sommes plus leur bac à sable. "

_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Prince de Mourvensk,
Financier et capitaine d'industrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valdisky

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 18/11/2017

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Mer 22 Nov 2017 - 11:31

Du coté valdisk on était gêné, les consignes données par Maskva étaient relativement floues et pouvaient se résumer de la façon suivante "débrouillez-vous !".

Ninel Ogorodnikov : Il est agréable de constater que tous ici à cette table avons la volonté de trouver un compromis acceptable, profitables à tous. Monsieur Valastoulof, je suppose que vous nous avez déjà préparé un certain nombre de documents visant à officialiser et à normaliser les relations entre les parties ici présentes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikha Brasnov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 319
Localisation : Mourvensk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Ven 24 Nov 2017 - 23:47

La vice-commissaire Ogorodnikov avait vu juste. L’on fit apporter sur la table une esquisse d’un accord officiel. Dmitry la compléta des remarques soulevées par la délégation krasslandaise avant de la présenter aux invités.

Citation :
Traité d’Arzamozate

Préambule

La République Populaire du Valdisky, représentée par sa vice-commissaire aux affaires micromondiales, la Semi-Republik du Krassland, représentée par sa ministre des affaires micromondiales, et l’Empire de Sainte Russlavie, représenté par son ministre des affaires étrangères,

DÉSIREUX d’œuvrer pour une évolution positive et durable de leurs relations diplomatiques, dans le dialogue honnête, la confiance et le respect des souverainetés,

RÉSOLUS à favoriser les échanges économiques entre eux et d’assurer le développement et la prospérité de leurs populations,

ENTENDANT régulariser l’existence et le fonctionnement du Canal Transcontinental reliant le Lac de Centurya à la Krassee, et de maintenir toutes leurs capacités régaliennes sur l’ouvrage susnommé,

Désignés puissances signataires, ont décidé ce qui suit :

Article 1. De la régularisation du Canal Transcontinental

La République Populaire du Valdisky et la Semi-Republik du Krassland transmettent le contrôle de la portion russlave du Canal Transcontinental à l’Empire de Sainte Russlavie.

Les puissances signataires se reconnaissent mutuellement comme pleinement souveraines sur la portion du Canal Transcontinental située à l’intérieur de leurs frontières respectives.

Article 2. De la gestion du Canal Transcontinental en Russlavie

Suite à la cession de l’article 1, l’Empire de Sainte Russlavie s’engage à ce que la gestion de sa portion du canal fasse l’objet d’un appel d’offres ouvert aux entreprises des puissances signataires.

Article 3. Du dédommagement russlave pour la construction du Canal Transcontinental

L’Empire de Sainte Russlavie s’engage à rembourser le double du coût des travaux, ajusté à l’inflation, dépensé par la République Populaire du Valdisky et la Semi-Republik du Krassland lors de la construction de la portion du Canal Transcontinental située en Russlavie.

Le versement de la somme susnommée devra s’effectuer suite à la mise en œuvre d’un régime de change entre les devises des puissances signataires.

Article 4. Du régime douanier russlave sur le Canal Transcontinental

L’Empire de Sainte Russlavie s’engage à exonérer intégralement de tarifs douaniers et toute autre taxe les marchandises et navires des puissances signataires usant de sa portion du canal.

Cette exonération s’applique également aux membres de la Zone Écomicro de la Ligue des États Modernes (ZELEM).

Article 5. De la priorité de passage sur le Canal Transcontinental

Les navires immatriculés auprès des puissances signataires bénéficient de la priorité de passage sur l’ensemble du Canal Transcontinental. Cette priorité peut être interrompue selon les dispositions de l’article 6.

Article 6. Du contrôle des flux du Canal Transcontinental

Les puissances signataires se reconnaissent le droit de contrôler la circulation sur leur portion du canal de manière appropriée et raisonnable.

Toute décision majeure perturbant la circulation, comme la saisie ou le refoulement d’un navire, se doit d’être aussitôt accompagnée d’une justification transmise à la puissance signataire dans laquelle est enregistrée l’immatriculation du navire concerné. Une suspension totale ou partielle de la circulation doit également être précédée d’un préavis de 15 jours envers les puissances signataires, exception faite en cas d’hostilités entre ces dernières.

Article 7. De la ratification et abrogation du traité

Le présent traité entrera en vigueur dès sa ratification par l’ensemble des puissances signataires.

La suspension ou l’abrogation du présent traité se doit d’être notifiée dans l’immédiat aux autres puissances signataires.

Fait le 17 Novembre 2017 à Arzamozate, dans le kraï d’Atropatène et le gubernya de Sibérie en Russlavie.

Madame Ninel Ogorodnikov, vice-commissaire valdiske aux affaires micromondiales.

Madame Stefi Dahuberg, ministre krasslandaise des affaires micromondiales.

Monsieur Dmitry Valastoulof, ministre russlave des affaires étrangères.

L’on nota que les navires et marchandises russlaves n’étaient par exonérés de taxes lors de leur passage en Krassland ou en Valdisky, contrairement au régime spécial concédé à la ZELEM par Murasibirsk. En ajoutant à cela le remboursement généreux du tunnel naval d’Atropatène et la promesse que sa gestion serait redonnée aux exploitants actuels, le traité penchait nettement en faveur des républiques alliées et participera de manière substantielle à remplir leurs coffres. Valastoulof le savait bien, prenant le risque de se faire tirer les oreilles par la presse réactionnaire de la capitale. Mais une entente cordiale retrouvée et stable valait bien un accord de ce type.

_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Prince de Mourvensk,
Financier et capitaine d'industrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diplomatie krasslandaise

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Sam 25 Nov 2017 - 1:03

Le projet d'accord semblait correct à la négociatrice krasslandaise mais avant toute signature elle voulait enkore aborder deux ou trois points.

Stefi Dahuberg : - Peut être devrions nous profiter de cette rekontrer pour signer un autre traité ki devrait précéder le traité ke vous nous avez présenté : un traité de rekonnaissance mutuelle entre le Krassland et la Russlavie. Il y a certes déjà un traité ki date de 2006, mais de l'avis de nos juristes sa validité est douteuse kar il a été signé par un gouvernement krasslandais ke l'on pourrait kalifier de putschiste et n'a jamais été ratifié par le Krasstag. Sans doute serait t'il bon de signer un nouveau traité pour marker le renouveau de nos relations diplomatikes.

Outre la kestion du kanal nous pourrions aussi konvenir de konstruire une nouvelle liaison routière Krassnergstadt-Arzamozate-Maskva ki pourrait même étre doublée d'une liaison ferroviaire permettant d'interkonnekter nos réseaux ferrés. Le Krassland ki a longtemps veku entouré de puissances hostiles n'a guère eu l'okkasion jusk'ici de konnecter ses réseaux routiers et ferrovoaires à ceux de ses voisins et souhaiterait enfin s'y mettre.

Enfin j'ai une proposition ki pourrait vous paraitre étrange et ki déplairait sans doute aux gaillards peu futés ki s'époumonent là dehors... C'est une idée ki m'est venu il y a peu mais plus jy pense plus j'y vois des avantages... Mon idée est ke l'Atropatène pourrait - sans rien changer a ses rapports aktuels avek la Russlavie -, intégrer l'espace ékonomike krasslandais. Le gulbar y aurait kours au kôté de la monnaie russlave et l'Atropatène y gagnerait un akcès direkt au marché ZELEM. Dans Ecomicro le Kraï d'Atropatène serait un peu l'ékivalent d'une kommune krasslandaise mais sans pour autant faire partie de la Semi-Républik.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikha Brasnov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 319
Localisation : Mourvensk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Sam 25 Nov 2017 - 23:57

Le ministre consulta quelques dossiers d’un rapide coup d’œil.

" Hum… Il semblerait que nous n’ayons jamais relevé l’invalidité du traité en question. Aujourd’hui encore, votre ambassade attribuée lors de l’ère républicaine est restée la même et n’attend que vos diplomates.

Je vous propose donc le texte suivant pour remédier à cette erreur, dans lequel sont prises en compte vos propositions complémentaires.

A ce titre, qu’entendez-vous par l’intégration d’Atropatène dans l’espace économique krasslandais ? Comment formuleriez-vous cela dans un tel document ? Les russlaves sont… traumatisés, dirons-nous, par les tentatives étrangères répétées de tirer profit des territoires affaiblis de notre patrie. Comme vous le suggériez, bon nombre verraient dans une telle mesure la dégringolade du kraï sous la coupe de Neu Krassburg.

Cela étant, le présent accord légalise la circulation et l’utilisation du gulbar dans la satrapie. Serait-ce suffisant pour rapprocher votre économie de la sienne et faciliter les échanges avec la ZELEM ?

Citation :
Traité de Reconnaissance Mutuelle entre la Semi-Républik du Krassland et l’Empire de Sainte Russlavie


La Semi-Républik du Krassland, représentée par sa ministre des affaires micromondiales, et l’Empire de Sainte Russlavie, représenté par son ministre des affaires étrangères,

Désignés puissances signataires, ont décidé ce qui suit :

Article 1. De la reconnaissance mutuelle

Les puissances signataires se reconnaissent mutuellement comme états indépendants, jouissant sur leurs territoires de la plénitude de leurs pouvoirs souverains.

Article 2. De la représentation diplomatique

Les puissances signataires établissent des relations diplomatiques réciproques. Elles installent une ambassade sise dans la capitale de l’autre partie et bénéficiant de l’exterritorialité.

La délégation et le personnel de chaque ambassade jouissent de l’immunité diplomatique.

Article 3. Des échanges économiques

Les puissances signataires autorisent les échanges économiques réciproques.

Elles s’engagent à raccorder leurs réseaux ferrés, routiers et toute autre infrastructure mutuellement utile à l’aménagement du territoire et au développement économique.

L’Empire de Sainte Russlavie consent à la circulation et l’utilisation de la devise krasslandaise dans le kraï d’Atropatène.

Article 4. De la coopération judiciaire

Après réception et étude du dossier, les puissances signataires autorisent l'extradition de criminels reconnus coupables par la juridiction de l’autre partie. Elles se réservent le droit d’y opposer un refus.

Article 5. De l’exécution du traité

Le présent traité entrera en vigueur à compter de sa ratification par les puissances signataires.

La suspension ou l’abrogation du présent traité se doit d’être notifiée dans l’immédiat à l’autre partie.

Fait le 17 Novembre 2017 à Arzamozate, dans le kraï d’Atropatène et le gubernya de Sibérie en Russlavie.

Madame Stefi Dahuberg, ministre krasslandaise des affaires micromondiales.

Monsieur Dmitry Valastoulof, ministre russlave des affaires étrangères.
"

_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Prince de Mourvensk,
Financier et capitaine d'industrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diplomatie krasslandaise

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Lun 27 Nov 2017 - 22:59

Stefi Dahuberg : - Oui je krois ke cet akkord konviendra très bien. Je vais signer ce traité de rekonnaissance mutuelle ki nous permettra de rétablir une ambassade en Russlavie. Pour l'autre traité, celui sur le kanal, je me prononcerais après avoir entendu le point de vue de madame Ogorodnikov.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikha Brasnov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 319
Localisation : Mourvensk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Mer 29 Nov 2017 - 16:05

Dmitry remercia la ministre krasslandaise et apposa sa signature sur le TRM. Il pivota en direction d'Ogorodnikov pour guetter sa réaction.

_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Prince de Mourvensk,
Financier et capitaine d'industrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diplomatie krasslandaise

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Dim 10 Déc 2017 - 1:07

Les récentes tensions apparues entre la Russlavie et le Valdisky semblaient avoir refroidi Ogorodnikov qui tardait a donner son avis sur le traité. Etant un peu lasse d'attendre une réponse de la Valdiske, Stefi Dahuberg décida de s'absenter quelques jours pour aller assister au premier conseil des ministres de la nouvelle legislature à Neu Krassburg. Elle profiterait pour faire signer le traité de reconnaissance mutuelle par la présidente Monak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valdisky

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 18/11/2017

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Ven 15 Déc 2017 - 9:28

Ogorodnikov avait tardé à réagir, les consignes de Maskva étaient pour le moins contradictoires : Bounine, son mentor, militait pour la normalisation des relations avec la Russlavie tandis que la PPV mettait la pression pour que la diplomate sabote le sommet. Galkine, le Président du Conseil des Commissaires, qui aurait dû trancher, s'échinait à louvoyer, en bon modéré valdisk qu'il était. En fin de compte, Ogorodnikov allait devoir trancher et assumer, seule, sa décision

Ninel Ogorodnikov : Cet accord me semble raisonnable et acceptable pour toutes les parties présentes. Il est impératif, pour le bien de la région, que nos nations respectives rétablissent des relations positives et constructives. L'Archipel connaît une forte période de turbulences, accordons à nos contemporains un peu de sérénité à travers la ratification de cet accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikha Brasnov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 319
Localisation : Mourvensk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Ven 15 Déc 2017 - 20:39

Dmitry Valastoulof : " Ma foi, de sages paroles que je partage amplement. Sachez que je ferai tout mon possible pour que les traités signés aujourd’hui soient ratifiés par la Douma dans des délais raisonnables. Un communiqué officiel annoncera alors la nouvelle. "

Ils se serrèrent la main et prirent la direction de la sortie annexe du palais. Les manifestants s’étaient de toute façon dispersés.

Dmitry Valastoulof : " Ce fut un réel plaisir. La renaissance d’une confiance partagée prendra du temps et une dose de bonne volonté. Mais les efforts de chacun paieront sur le long terme, j’en suis certain. A bientôt et bon retour. "

Ainsi prit fin le Sommet régional d’Arzamozate. Le ministre se doutait que la présentation de ces documents aux députés de la nation créerait des remous et peut-être des oppositions. Et il en serait probablement de même, dans une certaine mesure, chez les autres puissances signataires. Mais, pour la première fois depuis des années, les trois voisins se retrouvaient devant l’opportunité rare de tourner une page de l’Histoire et rabattre les cartes de la diplomatie septentrionale. Ne restait plus dorénavant qu’à la saisir et la travailler.

_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Prince de Mourvensk,
Financier et capitaine d'industrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diplomatie krasslandaise

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   Hier à 3:42

Stefi Dahuberg revenue de Neu Krassburg pour la cloture du sommet salua aussi la signature de cet accord.

Quelques heures plus tôt, l'aviation krasslandaise avait frappé au Kolozistan les positions des pavlovistes qui avaient tiré des roquettes vers le territoire russlave. Désormais Russlaves et Krasslandais se battaient dans le même camp contre les putschistes kolozistanais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sommet régional d’Arzamozate   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sommet régional d’Arzamozate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» relachement du grip au sommet de la montee
» petite impulsion des jambes au sommet du backswing
» 29 mars Championnat régional de duathlon à Dun sur Auron
» Championnat régional min/cat à Distré (49)
» CREF (Centre Régional d'Entraînement et de Formation)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Provinces :: Gubernya de Sibérie :: Kraï de la Satrapie d'Atropatène-
Sauter vers: