La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Alerte Météo en LED
Sam 20 Oct 2018 - 20:49 par Marii

» Douma d'Empire - Composition actuelle
Dim 9 Sep 2018 - 3:19 par Le Secrétaire

» Absence
Sam 8 Sep 2018 - 22:06 par Koupavon T. Tatarintsev

» Résultats des élections du 3 septembre 1918
Ven 7 Sep 2018 - 23:19 par Le Secrétaire

» Élections générales du 3 septembre 1918
Lun 3 Sep 2018 - 11:34 par Le Secrétaire

» S. & P. de la loi de 1918 sur la peine de mort
Lun 3 Sep 2018 - 11:29 par Mikhaïl II

» 2e législature de 1918 : Loi relative à la peine de mort
Lun 3 Sep 2018 - 11:27 par Le Secrétaire

» Le crime de Bougoulma
Sam 25 Aoû 2018 - 19:41 par Koupavon T. Tatarintsev

» Oukaze du 19 août 1918 : promotions des noces impériales
Dim 19 Aoû 2018 - 17:22 par Mikhaïl II

» Noces impériales
Dim 19 Aoû 2018 - 15:43 par Mikhaïl II

» Visite de L'Ambassadrice Principale Marii de la LED
Mer 15 Aoû 2018 - 15:49 par Marii

» Prochaines régates du Déacan
Dim 5 Aoû 2018 - 18:41 par Zoéé

Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 4
2e législature de 1918 : Loi relative à la peine de mort
Jeu 14 Juin 2018 - 23:27 par Prince Andronikov
Le Prince Andronikov avait eu sans problème le soutien de la majorité des députés de la Douma. Il avait un programme de redressement de la Russlavie et de reprise en main du bloc russlave. Si elle ne pouvait, pour l'heure, jouer les puissances mondiales, elle ne pouvait renoncer à son rôle de puissance régionale et devait redevenir la tête du monde russlave en lieu et place du Kolozistan qui …

Commentaires: 3
1ère législature de 1918 : Traité de la CFI-TTN
Mar 1 Mai 2018 - 0:16 par Mikha Brasnov
Vladimir Kerensky : " Messieurs les députés, le dernier thème à l’ordre du jour de cette législature est aujourd’hui soumis au vote. Il est question du texte issu de la Conférence Ferroviaire Internationale - Transterranovien (CFI-TTN). Gardons à l'esprit qu'une procédure de ratification s’effectue sans débat, bien que j'autorise une déclaration par groupe si besoin est. "

Citation :
Traité …


Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 LE VIGILANT, 7 décembre 1917

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Vigilant

avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: LE VIGILANT, 7 décembre 1917   Jeu 7 Déc 2017 - 13:41



Notre gouvernement est-il vendu à la Franc-charpenterie micromondiale ?



C’est la question légitime que chaque Russlave sain d’esprit se pose en découvrant la politique du gouvernement Andronikov, en fonction depuis le mois de septembre.

Nos lecteurs savaient déjà que la clique qui entoure Sa Majesté Impériale l’Empereur était essentiellement composée d’accapareurs et d’agioteurs à la solde d’un puissant voisin occidental dont nous tairons le nom, mais il semble chaque jour plus clair que le seul souci des ministres qui nous dirigent est d’assurer la colonisation économique de la Russlavie par les puissantes forces obscures qui jouent avec le destin des peuples depuis leurs sinistres repaires d’Allancia et Talamanca. Il n’est en effet de jour sans que le gouvernement n’annonce une nouvelle mesure destinée à favoriser encore plus la pénétration économique edoranaise en Russlavie : on ne compte plus les fleurons industriels russlaves qui ont vu leur actionnariat phagocyté par de mystérieux consortiums financiers d’origine douteuse. On ne compte plus les propriétaires russlaves ruinés forcés de revendre leurs latifundia à des entreprises agricoles promouvant une gestion « efficiente » et « professionnelle ». On ne compte plus les jeunes filles de la meilleure noblesse séduite par de huileux jeunes hommes à la dentition parfaite et à la chevelure brillantinée qui font irruption dans les maisons les plus antiques avec leur argent et leurs « bonnes manières » pour y dérober l’hymen d’adolescente en fleur.

Même les soi-disant projets de « modernisation » des forces armées proposés par le gouvernement ne sont qu’un habile trompe-l’œil : il s’agit, là aussi, d’assurer des bénéfices juteux aux marchands d’armes edoranais qui ne manqueront pas de remporter les marchés de fournitures militaires à venir, encouragés en sous-main par un gouvernement dont le caractère national est douteux, puisqu’on y trouve difficilement un seul véritable Russlave.

La provocation ultime est venue du tout-puissant Ministère des Finances, confié à un individu visiblement hébraïte ( !), Iossif Solomonovitch Malvanech, dont la nomination a été imposée par Allancia. Cet homme, dont une source bien informée nous confirme l’appartenance à la redoutable et redoutée Franc-charpenterie micromondiale, a reçu le Ministère des Finances en bien propre, afin d’affermir l’économie entière de la Russlavie à ses maîtres occultes : « emprunts » contractés à des taux usuraires auprès de conglomérats visant à rembourser la dette edoranaise, instauration d’un impôt sur la noblesse ( !), menaces de nationalisation (c’est-à-dire d’edoranisation) du Krasschenko Mai-Maievski Konsortium,… Il est manifeste que l’économie et les phynances russlaves sont aujourd’hui entre les mains de nos ennemis.

Sa Majesté Impériale le Tsar se réveillera-t-Elle du sommeil stupéfié dans lequel Elle semble avoir plongé ? Entendra-t-Elle, par-delà les murs du Palais des Terems, la plaine de Son peuple qui gémit sous la chiourme des Franc-charpentiers ? Nous ne pouvons que prie pour que Notre Très Saint Autocrate recouvre la vue et éloigne de Sa personne les mauvais conseillers qui empoisonnent Son esprit et mènent l’empire à sa perte.

Priap Kassianovitch Rioumine,
Rédacteur-en-chef

Nouvelles de Moldavia


Selon nos informations, le Grand-duc Wolodymir Konstantinovich, fils du défunt Tsar Konstantin, et cousin de notre Souverain Mikhaïl, serait revenu de son tour du Micromonde entrepris incognito en 1915. Revenant à Chisinau où il a élit domicile, il a déclaré avoir « beaucoup appris » et « développé de nombreuses idées qui pourraient être utiles à la Russlavie ».

Esper Esperovitch Likatchov, correspondant à Chisinau

Dans l’enfer de Port-Banane (III)


Le 13 mai 1915 nous parvenait le dernier billet de notre collègue Placide Persévérance, envoyé spécial et clandestin en république de Port-Banane. Depuis, le silence. Impossible de savoir si notre collègue a connu une fin tragique ou s’il s’est simplement défait des oripeaux de la civilisation cathodoxe pour revenir aux racines primordiales de son pays. Loin de rester inactif, le Vigilant a voulu en avoir le cœur net et a dépêché à Port-Banane Jean Pierre, un autre de nos intrépides reporters. Selon les informations qu'il a pu nous communiquer, de grandes révélations concernant Port-Banane pourraient fort bien nous parvenir dans les prochains jours.

Olsoufi Porfirievitch Pankratov,
Collaborateur
Spécialiste de l'étude des régimes merksistes à l'Université de Gornograd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LE VIGILANT, 7 décembre 1917
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Techniques du mois la pêche en décembre
» Wek-end du 26/27 décembre
» TELETHON samedi 4 décembre 2010 à Gandrange
» Forum du Voyage à Vélo à Lyon - 10/11/12 Décembre 2010
» Festival arbres et lumière à Genève 5-6 décembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Société :: Presse :: Le Vigilant-
Sauter vers: