La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Forum
Aujourd'hui à 19:21 par Miroslav Kopernich

» Une esquisse de conspiration
Aujourd'hui à 16:18 par Alexeï Karenine

» Du côté de l'UPR...
Aujourd'hui à 11:24 par Miroslav Kopernich

» Lettre au tsar
Hier à 22:08 par Maison de Livadia

» Parti Blanc Russlave (PBR)
Hier à 21:11 par Maison de Livadia

» Arrivée mouvementée au Palais Samsonov
Hier à 19:20 par Alexeï Karenine

» Utiliser Houlenn, sauver une baleine
Hier à 18:33 par Zoéé

» Bureau exécutif du PIR
Hier à 0:56 par Mikha Brasnov

» Proposition de rencontre
Jeu 18 Jan 2018 - 23:18 par Prince Andronikov

» Camps militaire de Murasibirsk
Mer 17 Jan 2018 - 17:54 par Maison de Livadia

» Hôtel particulier Ventspills - Maison de Livadia
Mer 17 Jan 2018 - 17:45 par Maison de Livadia

» Convocation
Mer 17 Jan 2018 - 9:24 par Alexeï Karenine

Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 2
3ème Législature de 1917 : Ratification de traités
Lun 18 Déc 2017 - 16:34 par Mikha Brasnov
Concentrés sur l’aventure martiale en Kolozistan, les politiciens russlaves s’étaient assez peu exprimés sur la conclusion du Sommet régional d’Arzamozate. Il faut dire que le contenu exact des négociations n’avait pour une fois pas fuité dans la presse, même si le communiqué introduisant la rencontre avait clairement mentionné l’épineux sujet du Canal Transcontinental reliant le Lac de Centurya …

Commentaires: 2
Session extraordinaire - Crise au Kolozistan
Mar 12 Déc 2017 - 19:04 par Feodor Pojarski
Alors que le Ministre de la Guerre descendait de la tribune pour retourner à sa place, et que le Ministre des Phynances s'apprêtait à lui succéder pour présenter le budget du gouvernement, des cris éclatèrent en provenance de l'extrême-droite de l'hémicycle:

- Ce n'est pas Malvaneck que l'on veut ! Assez perdu de temps en peccadilles ! Le gouvernement va-t-il enfin réagir à la crise majeure qui …


Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 5 Invités :: 1 Moteur de recherche

Alexeï Karenine, Miroslav Kopernich

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Session extraordinaire - Crise au Kolozistan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feodor Pojarski

avatar

Nombre de messages : 395
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Session extraordinaire - Crise au Kolozistan   Mar 12 Déc 2017 - 19:04

Alors que le Ministre de la Guerre descendait de la tribune pour retourner à sa place, et que le Ministre des Phynances s'apprêtait à lui succéder pour présenter le budget du gouvernement, des cris éclatèrent en provenance de l'extrême-droite de l'hémicycle:

- Ce n'est pas Malvaneck que l'on veut ! Assez perdu de temps en peccadilles ! Le gouvernement va-t-il enfin réagir à la crise majeure qui est en train de dérouler chez nos voisins kolozistanis ?

Le député Trofim Trofimovitch Trofimov, général à la retraite, renchérit:

- Da, nous demandons que l'honorable Ministre des Affaires Etrangères ("ce sale skotineque de Valastoulo", entend-on distinctement en provenance de certains parmi les plus excités des députés) se présente à la tribune et fasse l'honneur à cette assemblée de l'informer de la situation ayant actuellement court au Kolozistan. Selon certaines rumeurs, le Krassland, ainsi que d'autres Etats peu disposés envers nous, auraient déployé des troupes au Kolozistan. Cette crise est en train de devenir une question de sécurité nationale.

Un autre député:

- Que Valastopopoulo aille au diable ! Vu la gravité de la situation, c'est au prince Andronikov de s'exprimer ! Qu'est ce le gouvernement entend faire face à ce qui s'annonce comme la vassalisation du Kolozistan au Krassland et à Valdisky ?

Un autre encore:

- La Russlavie n'a-t-elle pas le devoir de venir en aide à une nation slave ? Resterons-nous les bras croisés face à ce nouveau coup de force edoranais ?

La douma éclate en apostrophes confuses, imprécations furieuses, brouhaha général.

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Colonel du 1er Régiment cosaque "Révolution & Etat de droit"
Commandant du Corps Expéditionnaire Russlave au Kolozistan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikha Brasnov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 337
Localisation : Mourvensk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Session extraordinaire - Crise au Kolozistan   Mer 13 Déc 2017 - 16:19

Le président de l’assemblée, Radimir Komiov, réclama le silence de plusieurs coups de maillet. Cette législature se distinguait décidemment par son effervescence. Nous étions bien loin de l’ambiance feutrée des précédentes majorités, généralement constituées d’aristocrates ou notables de provinces. Cette fois-ci, pour la première fois depuis la guerre civile, l’hémicycle comportait un nombre important de vétérans et d’individus issus de catégories plus représentatives de la population.

Dmitry Valastoulof : " Messieurs, je vous rassure, le gouvernement reste attentif aux développements chez notre voisin kolozistanais.  Nous condamnons avec fermeté le coup d’état perpétré à l’encontre du gouvernement légitime et appelons les factieux à déposer les armes. Nous demandons également aux nations intervenant au Kolozistan à ne pas se servir de cette opportunité pour obtenir des concessions portant atteinte à la souveraineté de notre ami slave. "

Des paroles convenues, pensa l’intervenant, bien que nécessaires dans ce genre de situation. Mais les députés conservateurs n’avaient pas tort. Le prince Andronikov semblait frappé de flémingite et le conseil peinait à réagir dans les temps.

Dmitry Valastoulof : " Je puis déjà vous dire que nous ne serions pas dans cette situation si la précédente majorité n’avait pas rejeté, qui plus est avec un tel mépris, la demande de cet estimé voisin à rejoindre notre Pacte Panslave. Nous aurions eu les outils légaux pour intervenir dés le début de cette affaire. "

Des députés PCD se firent remarquer par une gestuelle coléreuse.

Dmitry Valastoulof : " En ce moment même, l’état-major discute... "

S’étant frayé un chemin au milieu des rangs bondés, un huissier en tenue venait de placer un papier griffonné dans la main du ministre. Celui-ci se reprit, manifestement mal à l’aise.

Dmitry Valastoulof : " ...Messieurs, il semblerait que... Je viens de recevoir une information importante. Le tsar a ordonné le déploiement d’un corps expéditionnaire au Kolozistan ayant toute latitude pour y rétablir l’ordre. Il en a conféré le commandement… au colonel Feodor Vassilievitch Pojarski. "

Des exclamations de stupeur agitèrent la Douma, bientôt suivies de cris approbateurs ou critiques selon l'emplacement sous la coupole. Quelques membres du PCD se levèrent et quittèrent les lieux en conspuant les bancs du gouvernement.

_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Prince de Mourvensk,
Financier et capitaine d'industrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor Pojarski

avatar

Nombre de messages : 395
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Session extraordinaire - Crise au Kolozistan   Mer 13 Déc 2017 - 18:59

La déclaration du ministre suscita une réaction extraordinaire. La douma explosa dans une sorte de folie indescriptible, alors qu'une centaine de voix éclataient en cris confus et contradictoires. On voyait des députés se signer. On voyait des députés se précipiter vers leurs chefs de factions pour discuter de cette annonce saisissante, pendant que d'autres se glissaient hors de la salle dans le but de prévenir les journaux.

- Vive le Tsar ! Vive la Russlavie ! entendit-on de toutes les travées alors qu'une dizaine de députés du PIR entonnaient l'hymne russlave.

- Hourra ! Slava Russlavii ! Heroiam Slava ! s'égosillait-on tant dans les rangs du PIR que dans une partie de ceux du PCD.

- On va leur montrer, à ces salauds !

- Mais... le prince Pojarski ? C'est un criminel ! s'exclama un propriétaire transvalaque dont le manoir avait été brûlé par les Cosaques de Pojarski en 1911.

- Et sa loyauté est douteuse ! On dit qu'il prend ses ordres à Chisinau, chez le grand-duc ! ajouta le docteur Petrouchenko, député kadet pour Gornograd-Pavlovsk.

- Et qu'il est Krasschenkiste ! renchérit un autre.

- Non, Godinnikiste ! dit le prince Tch., député bien connu de notre province d'Orient.

- Nenni, c'est un Septembriste ! dit encore quelqu'un.

- Et alors ?! s'exclamèrent, menaçants, une demi-douzaine d'officiers qui avaient fait valoir leur droit à la retraite pour devenir députés, et qui pour le coup, l'étaient sûrement, Septembristes.

Quand le Président eût fini par rétablir l'ordre, un député "parmi les plus raisonnables", le propriétaire Tioutchev, s'adressa au Ministre des Affaires Etrangères:

- Le gouvernement kolozistanais a-t-il autorisé le déploiement de nos forces sur son territoire ? Et combien d'hommes Sa Majesté compte-t-Elle déployer ?

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Colonel du 1er Régiment cosaque "Révolution & Etat de droit"
Commandant du Corps Expéditionnaire Russlave au Kolozistan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikha Brasnov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 337
Localisation : Mourvensk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Session extraordinaire - Crise au Kolozistan   Mer 13 Déc 2017 - 21:07

Komiov eut un mal fou à faire revenir le silence. La salle était devenue un capharnaüm de personnages furieux ou en liesse. Cette séance restera indéniablement gravée dans les mémoires.

Dmitry Valastoulof : " En effet, monsieur Tioutchev, le gouvernement kolozistanais légitime consent à notre présence. Des rapports préliminaires indiquent d'ailleurs que quelques unes de leurs troupes nous attendent de l’autre côté de la frontière afin d’effectuer une jonction de forces déployées. La prudence reste cependant de mise et nous comptons sur le Corps Expéditionnaire Russlave au Kolozistan (CERK) pour se préparer à toute éventualité. Son commandant décidera conjointement du matériel et des hommes nécessaires avec nos officiers d’état-major. "

Le ministre se rassit en se demandant qui avait bien pu proposer au tsar le nom de Pojarski, élément volatile qu’il ne portait pas particulièrement dans son cœur. A moins qu’il ne s’agisse d’un stratagème élaboré pour s’assurer de l’éloignement de l’individu après son retour théâtral au siège du PIR qui faisait déjà couler beaucoup d’encre ? Le risque étant pourtant que ce prince sulfureux ne revienne non seulement vivant, mais aussi en libérateur auréolé de gloire alors qu’approchaient justement les élections de début janvier.

_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Prince de Mourvensk,
Financier et capitaine d'industrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Session extraordinaire - Crise au Kolozistan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Session extraordinaire - Crise au Kolozistan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Session Extraordinaire !
» session hostens
» Session 3 jours au domaine du Gran Rieu [vos avis sur ma stratégie]
» Récit de notre session de JUillet
» DUCATI........LA CRISE ..c'est bon pour les clients...article d'un client ds mag. de moto..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Politique :: Douma-
Sauter vers: