La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Communiqué sur le Micrarctique
Ven 16 Fév 2018 - 16:32 par Le Secrétaire

» Invitation
Ven 16 Fév 2018 - 15:38 par Le Secrétaire

»  Oukaze du 14 février 1918 : remaniement du Conseil
Mer 14 Fév 2018 - 15:52 par Mikhaïl II

» Lettre au tsar
Jeu 8 Fév 2018 - 0:11 par Mikhaïl II

» Rencontre au Palais Marinski
Mar 6 Fév 2018 - 16:03 par Mikha Brasnov

» Bureau exécutif du PIR
Lun 5 Fév 2018 - 20:33 par Maison de Livadia

» Organisation Micromondiale Océanographique (O.M.O)
Lun 5 Fév 2018 - 18:50 par Zoéé

» Arrivée mouvementée au Palais Samsonov
Ven 2 Fév 2018 - 11:51 par Feodor Pojarski

» Utiliser Houlenn, sauver une baleine
Mar 30 Jan 2018 - 23:22 par Zoéé

» Département du Patrimoine Culturel
Mar 30 Jan 2018 - 4:34 par Mikha Brasnov

» Forum
Lun 29 Jan 2018 - 15:43 par Miroslav Kopernich

» Hôtel particulier Ventspills - Maison de Livadia
Dim 28 Jan 2018 - 23:20 par Maison de Livadia

Rencontre au Palais Marinski
Jeu 1 Fév 2018 - 9:42 par Alexeï Karenine
Dans les couloirs du Palais Marinski, les députés suivaient avec intérêt les évènements ayant conduit à leur élection et ayant fait tellement de mal au pays.

Le PCD ayant obtenu la majorité relative s'y accrochait et le PIR relativisait cette victoire en se gardant bien de rappeler qu'il a perdu près d'une trentaine de députés un mois plus tôt.

Yuri Baranov est député de Gornograd, élu dans une …


Commentaires: 5
Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 2
3ème Législature de 1917 : Ratification de traités
Lun 18 Déc 2017 - 16:34 par Mikha Brasnov
Concentrés sur l’aventure martiale en Kolozistan, les politiciens russlaves s’étaient assez peu exprimés sur la conclusion du Sommet régional d’Arzamozate. Il faut dire que le contenu exact des négociations n’avait pour une fois pas fuité dans la presse, même si le communiqué introduisant la rencontre avait clairement mentionné l’épineux sujet du Canal Transcontinental reliant le Lac de Centurya …

Commentaires: 2
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Bureau exécutif du PIR

Aller en bas 
AuteurMessage
Prince Andronikov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Bureau exécutif du PIR   Jeu 18 Jan 2018 - 23:31

Citation :




Membres du bureau exécutif :

Président : Son Altesse Illustrissime le Prince Andronikov, Président du PIR

Membres de droit :
Son Altesse Illustrissime le Colonel-Prince Pojarski, Fondateur du Parti
Son Altesse Illustrissime le Prince Mourvenski

Membres nommés :

M. Piotr Belkosky
M. Fiodor Vashilsine
M. Dmitry Valastoulof
M. Iosif Malvanech

Membres invités :

Son Altesse Illustrissime le Colonel-Prince Livadski
M. Léonid Igorevitch Ztalinov



Dernière édition par Prince Andronikov le Ven 19 Jan 2018 - 22:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Andronikov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Bureau exécutif du PIR   Jeu 18 Jan 2018 - 23:49

Le lendemain de son éviction, le Prince Andronikov réunit un bureau exécutif exceptionnel au siège du Parti afin de décider de la conduite à tenir.

Messieurs,

Comme vous le savez tous Sa Majesté a nommé le colonel Karénine à la Présidence du Conseil. Sa Majesté a cru qu'il était mieux que moi capable de réunir la majorité nécessaire à son investiture comme chef du gouvernement. Hier, le Président Karénine répondant à mon courrier en date du 10 janvier, m'a proposé de discuter avec lui de l'éventualité d'une coalition gouvernementale avec le PIR. J'aimerais connaître votre avis avant d'engager notre parti.

Voici le mien : nous ne pouvons nous associer à un PCD qui a fait le choix de l'alliance avec des députés républicains et crypto-merksiste, sans nous déshonorer et déshonorer notre combat pour la grandeur du Trône, de l'Empire et de la Sainte-Eglise.

Je crois que  l'Opposition aux kadets et radicaux permettra de ressouder notre parti et nous préparera à reprendre le pouvoir aux prochaines élections.

Dans le cas contraire, nous nous compromettrions et nous perdrions toute confiance et tout crédit aux yeux de nos électeurs - quel serait alors notre crédit lorsque dans trois mois nous devrions nous opposer aux kadets avec lesquels certains espèrent nous allier - je crois que la cohérence, le pragmatisme autant que l'honneur nous commande de choisir l'Opposition. Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison de Livadia

avatar

Nombre de messages : 131
Age : 35
Date d'inscription : 11/03/2014

MessageSujet: Re: Bureau exécutif du PIR   Ven 19 Jan 2018 - 10:27

[justify]Le Roi titulaire de Livadia opina du chef. Andronikov avait usé de son réseau pour que les Livadia sortent de l'oppobre et il se sentait redevable. En outre, leurs opinions politiques étaient très proches.

- Je ne peux que vous approuver. Les kadets vont poursuivre leur lubies habituelles. Libéraliser le régime, saper ses fondements, dénaturer la Russlavie. Ils se heurteront au pays réel et leur échec est inéluctable. Ne nous associons pas à cette entreprise de destruction, condamnons-là et présentons-nous comme la seule alternative: déconstruisons les déconstructeurs !

Et si la démocratie ne sauve pas la Russlavie, les gens bien-nés la sauveront par d'autres moyens songea t-il.[/justify]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikha Brasnov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 349
Localisation : Mourvensk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Bureau exécutif du PIR   Sam 20 Jan 2018 - 0:56

Mikhaïl Alexandrovich se présenta à la réunion par une porte dérobée, refusant les rassemblements de salon et tout contact avec la presse suite à la défaite tétanisante de son candidat PIR dans la circonscription familiale. Ce camouflet, le premier depuis la création de la Douma, affecta beaucoup le vieux dignitaire conservateur et le persuada que son retrait progressif des affaires publiques était le bon choix. Les conséquences étaient déjà visibles puisque l’Okhrana n’avait pas bougé d’un pouce depuis les premières rumeurs de la fomentation d’une fronde.

Mikha : " Je partage globalement l’approche d’Andronik. Mais nous ne pourrons malheureusement pas empêcher quelques députés modérés de notre mouvement de voter en faveur des certains textes Kadets. Comme vous le savez, leurs différences, notamment sur les questions économiques, ne sont pas considérables. Et ce gredin de Karenine est allé piocher parmi les élus indépendants non-merksistes, un point qui jouera assurément en sa faveur dans ce cas de figure.

Préférons l’opposition digne, constructive et légale, et nous serons abondamment récompensés lors des prochaines élections. Je crains en revanche qu’une nouvelle rébellion, que des extrémistes semblent appeler de leurs vœux, ne se termine dans un bain de sang et le renforcement de l’image d’un PIR aux mains des puissances étrangères, déjà bien amochée par la précédente tentative. "

L’exil forcé d’une partie du cercle Klausbourgski avait affaibli l’aile raisonnable du parti, au grand dam du prince de Mourvensk. La chute d’Andronikov en sonnerait le glas et assurerait l’avènement durable des réactionnaires au bureau exécutif.

_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Prince de Mourvensk,
Financier et capitaine d'industrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor Pojarski

avatar

Nombre de messages : 414
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Bureau exécutif du PIR   Dim 28 Jan 2018 - 15:43

Les chefs du PIR reçurent un billet dans l'après-midi, qui leur annonçait l'arrivée imminente du prince Fiodor Vassilievitch Pojarski, une fois "expédiées les formalités militaires", ce par quoi le prince entendait sans doute la pacification de certains quartiers de Mura', pacification qui était d'ailleurs pratiquement achevée, vu la célérité presque extraordinaire avec laquelle les troubles semblaient se dégonfler.

Dans son billet, le prince annonçait son intention de participer à la réunion du Bureau exécutif.

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Colonel du 1er Régiment cosaque "Révolution & Etat de droit"
Commandant du Corps Expéditionnaire Russlave au Kolozistan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor Pojarski

avatar

Nombre de messages : 414
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Bureau exécutif du PIR   Lun 29 Jan 2018 - 8:38

La situation était largement revenue à la normale dans Murasibirsk. Ce qui devait rester dans l'Histoire de la Ville comme la "Grande peur" avait laissé des traces. Pendant quelques jours, la Vieille Capitale avait chancelé au bord du gouffre, comme prise de fièvre: le visage hideux de la bête russlave, ce démon sauvage qui sommeillait au sein de chaque Russlave, épris de révolution et de carnage, de débauche et d'incendie: ce visage s'était montré pendant quelques jours, il avait paru irrésistible, et, pour beaucoup de Murasovites, il s'en était fallu de très peu qu'une nouvelle révolution éclate, une nouvelle Rayyvoloutioun insensée de crime et de folie, qui aurait balayé le fragile ordre constitutionnel et l'encore plus fragile vernis de civilisation qui dissimulait tant bien que mal l'immense barbarie sans fond du pays. Les possédants, en particulier, avaient eu très peur, et au cours des mois qui suivirent, nombreux furent ceux qui entreprirent de déplacer discrètement partie de leurs avoirs en Edoran ou au Zollernberg.

Pour Pojarski, au contraire, les troubles des derniers jours étaient passés sans laisser de trace. Certes, il avait joué un jeu dangereux en encourageant en sous-main (et via la Stavka, qui plus est) le mécontentement de la soldatesque, mais il n'y apportait pas une importance indue. La garnison de Murasibirsk avait depuis longtemps besoin de discipline, et la Stavka disposait désormais de l'occasion de réformer ces régiments en profondeur. Les ouvriers, bon, ce n'était que des moujiks en bleu de travail, leur montrer l'artillerie et les cosaques de temps en temps était de toute façon nécessaire. Quant à la quiétude des bourjouis murasovites, Pojarski y était, on s'en doute, complètement indifférent.

L'important, désormais, était la politique, qui quittait les rues et les casernes pour revenir dans les palais et les salles enfumées des coteries et factions. Le Président du Conseil d'Etat (Pojarski avait toujours un peu de mal à accepter que Karénine ait arraché ce titre à Andronikov, mais enfin, c'était la volonté de l'Autocrate), le Président du  Conseil d'Etat avait "convoqué" Fiodor Vassilievitch au Palais Samsonov: Pojarski ne voulait pas y aller avant d'avoir conféré avec les chefs du Parti Impérial Russlave.

Il paraissait en effet vital qu'Andronikov, Livadski, Brasnov, bref toute cette trinité princière qui tenait le parti aujourd'hui, soutiennent le compromis passé par Pojarski, afin de museler le serpent libéral. Le choix inverse, c'est-à-dire celui de l'opposition, signifierait laisser le pays aux mains d'une coalition de capitulards et d'ennemis de la Patrie. Mais si ce choix était celui de son parti, alors Pojarski le suivrait.

Dans la matinée, le prince fit son entrée au bureau exécutif du Parti Impérial Russlave. Dans les salles de réception du parti, des dizaines de députés, partisans, notables, attendaient anxieusement le résultat des délibérations.

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Colonel du 1er Régiment cosaque "Révolution & Etat de droit"
Commandant du Corps Expéditionnaire Russlave au Kolozistan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison de Livadia

avatar

Nombre de messages : 131
Age : 35
Date d'inscription : 11/03/2014

MessageSujet: Re: Bureau exécutif du PIR   Lun 29 Jan 2018 - 19:27

Le prince Livadski entra au sein bureau exécutif du PIR. Il salua protocolairement Pojarski et s'installa. Brasnov et Andonikov se faisaient attendre. Les deux hommes firent donc la conversation d'un ton badin. Lev restait sur sa réserve. Il était déçu à vrai dire des manœuvres du fripon-en-chef.
Mettre un tel bazar, réveiller les sombres pulsions qui sommeillaient dans la foule russlave pour un accord si médiocre ! Jouer les apprentis sorciers en lançant des ébauches de révolutions populaires ne pouvaient se faire pour si peu, ce jeu tellement dangereux devait valoir la chandelle ! On ne jouait pas une civilisation contre un poste de Ministre des Affaires Étrangères ! Aussi, Livadski attendait de voir ce que contenait cette fameuse feuille de route éditée par la Stavka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikha Brasnov
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 349
Localisation : Mourvensk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Bureau exécutif du PIR   Lun 29 Jan 2018 - 23:09

Le prince de Mourvensk avait prévu de rejoindre ses terres dès la première réunion de crise du bureau exécutif achevée, mais les journées de trouble civile avaient froissé ses plans. Ce n’était pas sa première expérience d’un tel soulèvement, et probablement pas sa dernière, aussi avait-il eu le bon sens de se refugier dans un palace des beaux quartiers de la capitale réputé pour sa clientèle très majoritairement étrangère. Un lieu pareil ne serait que de peu d’intérêt pour des conjurés, quels qu’ils soient. Les événements lui donnèrent rapidement raison. Il se rendit à la nouvelle séance sans encombre et en complet gris de voyage, à demi rassuré par le retour glorieux de Pojarski dominant désormais le parti par le prestige des baïonnettes.

_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Prince de Mourvensk,
Financier et capitaine d'industrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor Pojarski

avatar

Nombre de messages : 414
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Bureau exécutif du PIR   Mar 30 Jan 2018 - 10:54

L'apprenti-sorcier et le prestige des baïonnettes. C'était exactement cela. Lev Nikolaïevitch et Mikhaïl Alexandrovitch avaient tous deux raison. La vérité était que Pojarski s'était mis en mouvement vers la Capitale sans trop savoir ce qu'il voulait. Il avait cru que, de coup d'Etat, il n'y en aurait pour ainsi dire pas besoin, la simple annonce de son arrivée à la tête de la Division kaukazienne devant suffire à ce que les Kadets rendent la Présidence du Conseil à Andronikov et s'estiment heureux de recevoir un ministère subalterne.

Or, dans son appréciation de la situation, Fiodor Vassilievitch avait sous-estimé deux choses: d'une part, la force que l'ordre constitutionnel et parlementaire avait acquis dans la Russlavie d'aujourd'hui: il y avait désormais, semblait-t-il, un loyalisme "légal", "constitutionnel", répandu dans les administrations et une partie des forces de l'ordre, sur lequel avait pu s'appuyer Karénine. Il était manifeste que ce "légalisme" avait infecté jusqu'aux cercles conservateurs, comme en témoignait l'attitude d'Andronikov. Du point de vue d'Andronikov, sans doute, mieux valait laisser Karénine s'emparer momentanément du gouvernement plutôt que de gouverner sous la "protection" encombrante des militaires.

D'autre part, et en sens inverse, Pojarski avait sous-estimé l'ampleur de l'hostilité envers les KD dans certains cercles, tant militaires que diplomatiques. Il se rendait compte seulement maintenant, par exemple, que l'ambassade d'Edoran, loin de soutenir le respect du processus parlementaire, souhaitait en fait ardemment la chute de Karénine. De même, les Livadski représentaient une frange d'hommes répandus dans la Garde, qui abominaient la perspective d'une présidence kadette.

En définitive, effectivement, Pojarski avait joué à l'apprenti-sorcier, sans vraiment savoir ce qu'il voulait. Il avait imposé son entrée dans le jeu politique à l'aide des baïonnettes de ses soldats, et maintenant, il ne savait qu'en faire. C'était la raison pour laquelle il s'était présenté au bon vieux parti, afin de solliciter les vues des bonzes du PIR, notamment sur le contenu du "Prikaze des forces armées" que les officiers de l'Etat-major général étaient en train de préparer.

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Colonel du 1er Régiment cosaque "Révolution & Etat de droit"
Commandant du Corps Expéditionnaire Russlave au Kolozistan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison de Livadia

avatar

Nombre de messages : 131
Age : 35
Date d'inscription : 11/03/2014

MessageSujet: Re: Bureau exécutif du PIR   Mer 31 Jan 2018 - 16:27

Le Prince Andronikov se faisait un peu attendre, son arrivée semblait toutefois imminente. Sentant la fébrilité du Bureau, Livadia prit l'initiative de lancer le Conseil.

- Prince, recevez les félicitations du bureau pour les âpres négociations que vous avez mené avec Karénine. Nous écoutons votre compte-rendu, je crois que nous avons tous hâte d'en savoir plus. Que prévoit cette fameuse feuille de route ? J'ose espérer qu'elle écarte plusieurs serpents de mer libéraux : Nous écartons tout renforcement du pouvoir de la Douma ou d'une parlementarisation du régime, ainsi que la mise en place de "nouvelles libertés" pour le peuple ou je ne sais quelles réformes sociétales. Nous sommes contre également une réduction du rôle des Grands ou des corps intermédiaires dans les affaires de l’État. En somme rien qui ne détourne la Russlavie de l'autocratie qui est son gouvernement naturel .. Qu'avez-vous pour nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor Pojarski

avatar

Nombre de messages : 414
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Bureau exécutif du PIR   Ven 2 Fév 2018 - 11:36

Pojarski sourit au prince Livadski, dont les préoccupations traduisaient un esprit sain et valeureux.

- Rassurez-vous, Lev Nikolaïevitch, le gouvernement Karénine sera entre nos mains. N'oubliez pas qu'il ne peut disposer d'une majorité parlementaire qu'en nouant alliance avec notre vieux Parti Impérial. Cela suffira à étouffer dans l'oeuf tout affaiblissement de l'autorité impériale, tout vain rêve de liberté. Je suppose qu'il faudra bien les laisser initier une petite réforme ou l'autre, mais nous ferons en sorte que cela reste extrêmement symbolique.

En ce qui concerne le Prikaze en cours de rédaction par la Stavka, il se focalisera sur l'aspect "Guerre & Politique extérieure": le but est de sanctuariser le Ministère de la Guerre afin qu'il ne relève pas du Président du Conseil, mais bien du Tsar directement, comme au temps de Nicolas le Sanglant, loué soit Son nom.


Pojarki avait prononcé ces mots sans aucune ironie: l'épithète désobligeant attribué au Tsar Nicolas Ier par les merksistes était pour lui une qualité hautement appréciable.

- Concrètement, vu que, dans Sa grande sagesse, Notre Souverain Mikhaïl Nikolaïevitch préfère déléguer qu'exercer directement l'autocratie, cela signifie que le Ministère de la Guerre sera auto-géré, dans une très large autonomie, par l'Etat-major général lui-même, en collaboration avec un ministre qui devra nécessairement avoir son approbation. Nous proposerons selon toute logique que Vashilsine soit maintenu à ce poste.

Ce faisant, nous éloignons l'armée des mains cupides de Karénine. Nous la protégeons de toute influence libérale. Il reste bien l'Okhrana, dont les chefs semblent curieusement s'être ralliés à l'ordre constitutionnel. Ils peuvent attendre. Nous les purgerons dans quelques mois, lorsqu'Andronikov regagnera la Présidence du Conseil.

Pojarski poursuivit:

- Cela, c'est pour la sécurité du pays. Passons maintenant à un aspect de politique intérieure. Prince, dit Pojarski en regardant Livadski, j'ai l'intention de supplier Sa Majesté de bien vouloir agréer à votre requête, et restaurer votre famille dans son siège ancestral de Livadia. C'est non seulement une question de justice, mais aussi de sécurité: la stabilité de l'Extrême-Orient nécessite le maintien d'un solide bastion de fidélité tsariste.


_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Colonel du 1er Régiment cosaque "Révolution & Etat de droit"
Commandant du Corps Expéditionnaire Russlave au Kolozistan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison de Livadia

avatar

Nombre de messages : 131
Age : 35
Date d'inscription : 11/03/2014

MessageSujet: Re: Bureau exécutif du PIR   Lun 5 Fév 2018 - 20:33

Lev de Livadia ne put dissimuler une moue avant de sourire sur la fin. Certes, le gouvernement Karénine serait condamné à l'inaction et l'armée et la politique étrangère sanctuarisée, mais il était persuadé que l'on aurait pu œuvrer à la convocation de nouvelles élections.

- Prince, je m'incline devant vos travail. Tant que l'armée est préservé du virus libéral ce dernier ne sera qu'un intermède. Et je vous remercie pour votre intercession auprès du tsar, soyez certain que si nous sommes rétablis, ma famille vous sera éternellement reconnaissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bureau exécutif du PIR   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bureau exécutif du PIR
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le bureau des "Fadas du RCT communique"
» Election bureau AFB 2010
» News du bureau
» reunion de bureau du VSV
» 3 roues, des pédales, un bureau et un lit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Politique :: Partis et Factions :: Parti Impérial Russlave-
Sauter vers: