La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 3
1ère législature de 1918 : Traité de la CFI-TTN
Mar 1 Mai 2018 - 0:16 par Mikha Brasnov
Vladimir Kerensky : " Messieurs les députés, le dernier thème à l’ordre du jour de cette législature est aujourd’hui soumis au vote. Il est question du texte issu de la Conférence Ferroviaire Internationale - Transterranovien (CFI-TTN). Gardons à l'esprit qu'une procédure de ratification s’effectue sans débat, bien que j'autorise une déclaration par groupe si besoin est. "

Citation :
Traité …


Commentaires: 3
1ère législature de 1918 : résurrection de Livadia
Dim 15 Avr 2018 - 0:16 par Mikha Brasnov
Pour ce qui devait être l’un des derniers actes de cette législature, le gouvernement décida de laisser les élus prendre l’initiative de présenter une proposition de loi. Cinq députés issus de la majorité ainsi que des conservateurs de l’opposition constructive rouvrirent donc le dossier épineux de Livadia.

Aux yeux de nombreux russlaves, cette entité dénaturée, brièvement païenne, aux pulsions …


Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Pacification et retour à la normale

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexeï Karenine
Bourgeois
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Pacification et retour à la normale   Dim 28 Jan 2018 - 16:15

Alors que la pacification de la ville se terminait sous la direction du gouverneur militaire de la ville et du colonel Pojarski qui avaient su mettre à profit les renforts amenés en ville durant quasiment toute la durée du coup de force nationaliste, le Président du Conseil d'Etat visitait la ville sous bonne garde.

Le chef du gouvernement passa d'une école pillée par les nationalistes de l'UPR a un hopital attaqué par les ouvriers en colère. Il reçut les mères en pleurs et les vieillards hagards errant dans les rues chaotiques pour les rassurer.

Il prit la parole a plusieurs reprises, remerciant l'armée pour être restée fidèle au pouvoir, les pompiers qui avaient agit parfois sous les coups des conjurés. Il remercia les bons citoyens de Murasibirsk d'avoir soutenu les forces de l'ordre. Il promit la justice, s'emporta sur toutes ces morts inutiles et causée par l'attrait du pouvoir et du gain. Il cita les noms des morts qu'il jura plusieurs fois dans la journée de ne jamais les oublier.

Alexei passa ainsi trois heures dans les rues de la capitale, remontant vers la vieille ville, sous la garde de plusieurs centaines de soldats de l'armée, tous naturellement surs et ayant des officiers connus personnellement de Karénine.

Au détour de l'une des rues, Alexei et le bon frère Ivan se retrouvèrent. La petite foule qui suivait l'attroupement présidentiel (Karénine tenait a remonter la ville a pied) accueillit avec enthousiasme la franche accolade entre le religieux en bure et Karénine. Ce dernier demanda alors au frère de bénir les soldats et les citoyens de la ville et le Tsar a la fin de cette longue et dure journée.

_________________
Alexeï Arkadeievitch Karénine
Président du Conseil d'Etat, chef du gouvernement
Député du Parti Constitutionnel Démocrate

Président du Parti Constitutionnel Démocrate
Colonel des Armées du Tsar

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frère Ivan l'entameur

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 25/04/2014

MessageSujet: Re: Pacification et retour à la normale   Dim 28 Jan 2018 - 16:35

Il avait sans doute plut à Khrestos le Tout-Puissant que ses bergers et ses brebis agirent comme elles l'ont fait, car vraiment un nouveau jour de paix se levait sur Murasibirsk tandis que les derniers troubles était défaits. Le malin s'était une nouvelle fois cassé les dents sur un peuple fiers et croyant, capable d'enfoncer les portes de l'enfer, faire des misères au mal absolu et à ses sbires, le tout en revenant à peine roussi et sans qu'aucun foie imbibé de vodka comme s'est souvent le cas chez les russlaves n'implose...

Frère Ivan avait accompli, une fois de plus sa tâche avec ferveur, dévotion et grand labeur. Il avait réveillé avec succès les appétits de paix du bon peuple de Khrestos, et ce bon peuple, comme un seul homme avait empêché que les événements ne prenne une ampleur plus dramatique. Allant seul comme il lui sied habituellement, au détour d'une rue, cherchant quelques âmes égarés, il tomba nez à nez à l'aube naissante avec un petit groupe de nationalistes de l'UPR. Le genre de la frange extrémiste, même pour un nationaliste, voyez le genre...

Vous voyez aussi le genre de Frère Ivan... La discussion fut un peu rude et on en vint vite aux mains. Mais la dizaine de brutes ne pouvait compenser la dure foi et la turgescence du bâton de croix du moine. Au moins, quelques uns partir à la rencontre de Khrestos avec l'absolution, il fallait remercier la conscience professionnel de Frère Ivan.

Quelques heures plus tard alors que sonnait les carillons des églises sonnants la cinquième heure après mâtines (aux alentours de dix heures), au détour d'une autre rue donnant sur une avenue, Frère Ivan tomba sur une escorte et une foule assemblés autour du nouveau Président du Conseil, la brebis Karénine, à qui il avait plus à Khrestos d'accorder la victoire comme il avait accorder la victoire au Prince Pojarski à le guerre.


"Et il s'en alla trouver ses amis et voisins et leur dit : Réjouissez vous avec moi ! Car je viens de retrouver ma brebis égarée ! Et d'ajouter en brandissant une peau de loup : Ainsi que le salopiaud qui me l'a bouffé ! Voyez comme il a prit chère ! Et ses amis et voisins se réjouir avec lui."

Le choix des aphorismes et citations des Saintes Écritures du Frère Ivan laissait souvent perplexe, quoi que celle-ci pour une fois fut considéré comme bien choisie pour l'occasion. L'homme d'état et son confesseur se retrouvèrent, malgré que l'accolade du moine avec le Président fut quelque peu salissante, le sang sur sa bure était encore frais, et si tous remarquèrent que quelques boyaux pendait à son bâton de croix, personne n'osait le lui faire remarquer. Chacun reçu sa bénédiction comme il se doit, militaire comme civile. Les militaires surtout apprécièrent le geste, Frère Ivan aurait sans doute fait un excellent aumônier militaire, sans doute aurait-il fait des miracles si il avait participer à la libération du Kolozistan comme nombre de leur frères d'armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeï Karenine
Bourgeois
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Pacification et retour à la normale   Dim 28 Jan 2018 - 17:02

Ivan et Alexei reprirent la marche vers le Palais Samsonov, accueillant les habitants, saluant les femmes à leurs fenêtres. Ivan distribuant moults bons mots et bénédictions, accueillant d'un large sourire les remarques sur son acoutrement atypique.

Il fallut plus d'une heure au cortège pour arrivée en vue du Palais Samsonov ou une tribune fut installée. Alexei et Ivan, suivi de quelques officiers et députés qui attendaient l'arrivée du Président du Conseil d'Etat.

Arrivé au pupitre, Alexei prit la parole :


Karénine : Peuple de Murasibirsk ! Bon peuple russlave !

Aujourd'hui voit la fin d'une nouvelle conjuration contre le gouvernement russlave et contre la volonté de notre Tsar Bien-Aimé ! Les terroristes nationalistes de l'UPR ont échoués à soulever notre capitale contre le progrès et la démocratie qui sont en marche !

Nous avons tous participé à ce grand combat et nous avons tous vaincu la bête ! J'adresse par ailleurs mes plus profonds remerciements à l'armée et à la garde qui ont su maintenir l'ordre et apporter leur soutien à la police et à la gendarmerie impériale.

Ces journées de Murasibirsk marquent aujourd'hui la naissance d'une démocratie russlave légaliste et respectueuse des droits naturels du peuple sous le patronage éclairé de Notre Tsar ! Puisse Khrestos bénir notre entreprise !

Les applaudissements de la foule et des soldats présents étaient enthousiastes et sincères. Karénine et son staff quittèrent l'estrade après quelques minutes a saluer la foule. Le président du Conseil d'Etat réintégra ses appartements au Palais et revint dans son cabinet après s'être rafraichi.

Il fit convoquer le colonel Pojarski au Palais Samsonov dans la soirée.

Alors qu'il rentrait dans son bureau après avoir fait le tour de ses collaborateurs, Karénine trouva le Frère Ivan installé, attendant l'homme du jour.


Karénine : Eh bien mon bon frère, toujours ici ? Vous prenez un verre ? Nous l'avons tous mérité !

_________________
Alexeï Arkadeievitch Karénine
Président du Conseil d'Etat, chef du gouvernement
Député du Parti Constitutionnel Démocrate

Président du Parti Constitutionnel Démocrate
Colonel des Armées du Tsar

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pacification et retour à la normale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pacification et retour à la normale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Capitale :: Oblast de Murasibirsk-
Sauter vers: