La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 4
2e législature de 1918 : Loi relative à la peine de mort
Jeu 14 Juin 2018 - 23:27 par Prince Andronikov
Le Prince Andronikov avait eu sans problème le soutien de la majorité des députés de la Douma. Il avait un programme de redressement de la Russlavie et de reprise en main du bloc russlave. Si elle ne pouvait, pour l'heure, jouer les puissances mondiales, elle ne pouvait renoncer à son rôle de puissance régionale et devait redevenir la tête du monde russlave en lieu et place du Kolozistan qui …

Commentaires: 3
1ère législature de 1918 : Traité de la CFI-TTN
Mar 1 Mai 2018 - 0:16 par Mikha Brasnov
Vladimir Kerensky : " Messieurs les députés, le dernier thème à l’ordre du jour de cette législature est aujourd’hui soumis au vote. Il est question du texte issu de la Conférence Ferroviaire Internationale - Transterranovien (CFI-TTN). Gardons à l'esprit qu'une procédure de ratification s’effectue sans débat, bien que j'autorise une déclaration par groupe si besoin est. "

Citation :
Traité …


Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 1 Moteur de recherche

Evgueni Korpanov

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Grève aux Usines Mossine-Nagant

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Secrétaire

Le Secrétaire

Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Grève aux Usines Mossine-Nagant   Lun 31 Déc 2018 - 0:22

Depuis la fin de la guerre civile, les Usines Mossine-Nagant tournaient au ralenti. Parmi ses produits phares, une poignée de mitrailleuses lourdes PR M1915 sortaient chaque semaine, mais l’on était bien loin de la cadence d’il y a trois ans. Un silence relatif régnait parmi les chaînes de montage de chars et d’aéroplanes, recouvertes de bâches prenant la poussière. Absolument vital dans la reconquête des territoires républicains, le complexe industriel n’avait pas su maintenir son activité d’antan.

A qui la faute ? A un carnet de commandes bien vide, s’exclamaient en maugréant les cadres de la société. Les gouvernements successifs s’étant refusés à investir dans l’armement national. Les ouvriers, eux, voyaient plutôt cela comme l’abandon de leur ancien président, le prince Mikhaïl-Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov qui, pourtant à plusieurs reprises ministre en charge de l’industrie, n’était pas parvenu à peser de tout son poids sur le Conseil pour l’entraîner vers des dépenses militaires supplémentaires que méritait pourtant une grande puissance comme la Russlavie.

Un point de vue bien ingrat envers l’homme qui avait fait fondre la moitié de sa fortune en pleine guerre pour relancer les usines abandonnées. Avait-on déjà oublié le salaire mirobolant d’alors qui avait rendu la moitié des ouvriers propriétaires ? Mais la vérité blesse, et il se trouvait que les employés n’avaient pas tout à faire tort. Les rivalités encore tenaces au sein du PIR avaient souvent marginalisé l’influence du prince sur ses propres dossiers !

Cela étant, le vieux briscard avait encore un tour dans son sac. Les élections générales approchaient et il était loin d’être assuré que le gouvernement Andronikov, apathique et décevant sur les derniers mois, soit reconduit par les russlaves. Cette fenêtre d’incertitude représentait le moment idéal pour faire pression sur la majorité sortante et obtenir des concessions pour le prochain mandat. Bien qu’officiellement en retrait des affaires de la société - probité oblige - Mikhaïl-Alexandrovich manœuvra habilement pour enclencher une grève de la seule organisation de défense collective reconnue sur le site : la Confédération des Travailleurs Libres (CTL), syndicat jaune noyauté par les nationalistes cathodoxes et pion de la direction.

Au beau matin, quelques centaines de syndiqués bloquèrent les fourneaux et la grille principale, agitant des banderoles appelant à " plus de travail " et " à construire la Grande Armada " si longtemps promise à Novolensk. Curieux et désœuvrés, d’autres ouvriers s’approchèrent des protestataires et se mirent à discuter de leurs salaires et conditions de travail, au grand dam des meneurs qui avaient reçu l'instruction de ne pas aborder ces sujets sensibles.

_________________
Secrétaire du Gouvernement
Huissier du Palais
Procureur de la Couronne

Ура Царю!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sainterusslavie.megabb.com
Evgueni Korpanov

Evgueni Korpanov

Nombre de messages : 12
Localisation : Novolensk
Date d'inscription : 07/12/2018

MessageSujet: Re: Grève aux Usines Mossine-Nagant   Mar 1 Jan 2019 - 3:48

Une grève avait éclatée aux Usines d’armement du Prince Brasnov. La surprise c’était emparée d’Evgueni et de ses camarades de l’AIT. Le Parti n’était pas seulement un mouvement politique, il était également un mouvement syndical et bien qu’il n’avait pas droit de cité au sein de l’industrie Mossine-Nagant, des ouvriers en étaient membre et relayaient, sous le manteau, les informations de l’AIT.

Seulement jamais ils n’auraient pensé que le « syndicat » officiel eut l’audace de débuter une grève ! Une part d’agacement se faisait grandissante chez les camarades car les revendications émises par la CTL portaient uniquement sur une augmentation de la production et en cela ne concernait en rien un mouvement de grève.

Cependant à ce malheur quelque chose était bon. En effet les travailleurs commençaient à discuter de leurs conditions de travail et ça n’était certainement pas le but premier de cette grève organisée. Plusieurs d’entre eux se plaignait des journées interminables, d’autres du maigre salaire reçu comparativement à l’effort fourni et d’autres encore du peu de considération de la direction pour les accidentés du travail. La foule des travailleurs grandissait au fur et à mesure que la journée débutait et plus celle-ci se noircissait, plus les discussions échappaient au contrôle des gars de la CTL

Tout ceci est arrivé aux oreilles d’Evgueni et il fallait donc profiter de cette occasion pour entrer dans la danse !

En tant que candidat aux élections de janvier il se devait de sauter sur l’opportunité de se poser en défenseur de la classe ouvrière et de convaincre celle-ci de voter pour cette nouvelle formation qu’était le Parti des Travailleurs de Russlavie et dont le congrès fondateur devait se tenir sous peu. Il se rendit donc au-devant des Usines Mossine-Nagant, avec quelques notables du mouvement et, debout sur le pont d’une camionnette de transport dont on avait fait enlever la bâche de protection, s’adressa aux ouvriers :


Camarades ! Ouvriers !

Je ne vous ferais pas l’affront de me présenter à vous, car vous me connaissez tous. Je suis venu vous apporter mon soutien car vos revendications sont légitimes !

Le travail que vous fournissez et les sacrifices que vous faites tous les jours méritent la reconnaissance du patronat ! Vos conditions sont insoutenables et dans un pays qui se dit civilisé, c’est un affront même à la définition du mot civilisé.

Camarades ! L’unité du prolétariat mènera à la victoire finale des forces du progrès socialiste contre les forces de l’oppression capitaliste ! Vous n’êtes pas des esclaves Camarades ! Vous êtes des citoyens, vous êtes cette grande nation !

Aujourd’hui, nous sommes quelques centaines ici à Novolensk, demain, nous pourrions être des milliers à travers tout le pays. Il ne tient qu’à la grande classe ouvrière de s’unir et de porter ses représentants à la Douma ! Les élections approchent et c’est l’occasion de montrer votre force.

Le pouvoir est à portée de main et dans celui-ci l’amélioration des conditions de vie et de travail de tous les prolétaires de Russlavie.

La journée de 8 heures, l’augmentation des salaires, la liberté syndicale, la protection sociale voici notre programme pour vous ! L’indécence de votre situation est une insulte à votre condition de travailleurs et il faut y remédier.

Votre mouvement doit inspirer tous vos frères et sœurs à travers le pays ! Unissez-vous à nous pour que vous soyez entendu et mieux encore, pour que vous soyez écouté !

Ouvriers, nous sommes le grand parti des travailleurs et comme tel, nous présenterons des candidats à la Douma et nous avons besoin de votre soutien et de votre participation ! Faisons entrer les ouvriers, les travailleurs et les paysans, à la Douma !

Le congrès fondateur du Parti des Travailleurs de Russlavie aura lieu en ce début d’après-midi au palais des congrès de Novolensk. Nous attendons de nombreux camarades de toute la Russlavie et nous vous attendons aussi !

Camarades unissez-vous ! Car unis nous sommes forts, unis nous vaincrons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Grève aux Usines Mossine-Nagant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mouvement national de grève - mardi 7 Septembre 2010
» Mouvement de grève - Mardi 15 Juin
» Préavis de grève pour le Lundi 15 décembre… (reconductible)
» [grève] lundi 28 janvier 2008
» Préavis de grève pour le lundi de Pentecôte…

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Provinces :: Gubernya de Navolstov :: Novolensk-
Sauter vers: