La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 4
2e législature de 1918 : Loi relative à la peine de mort
Jeu 14 Juin 2018 - 23:27 par Prince Andronikov
Le Prince Andronikov avait eu sans problème le soutien de la majorité des députés de la Douma. Il avait un programme de redressement de la Russlavie et de reprise en main du bloc russlave. Si elle ne pouvait, pour l'heure, jouer les puissances mondiales, elle ne pouvait renoncer à son rôle de puissance régionale et devait redevenir la tête du monde russlave en lieu et place du Kolozistan qui …

Commentaires: 3
1ère législature de 1918 : Traité de la CFI-TTN
Mar 1 Mai 2018 - 0:16 par Mikha Brasnov
Vladimir Kerensky : " Messieurs les députés, le dernier thème à l’ordre du jour de cette législature est aujourd’hui soumis au vote. Il est question du texte issu de la Conférence Ferroviaire Internationale - Transterranovien (CFI-TTN). Gardons à l'esprit qu'une procédure de ratification s’effectue sans débat, bien que j'autorise une déclaration par groupe si besoin est. "

Citation :
Traité …


Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 9 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités :: 1 Moteur de recherche

Evgueni Korpanov

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Discussions entre le PTR et le PCD

Aller en bas 
AuteurMessage
Evgueni Korpanov

Evgueni Korpanov

Nombre de messages : 12
Localisation : Novolensk
Date d'inscription : 07/12/2018

MessageSujet: Discussions entre le PTR et le PCD   Mar 8 Jan 2019 - 10:19

Dès la publication des résultats des élections à la Douma, le Comité Central du PTR c’était réunis à Novolensk l’avantage d’un congrès organisé si proche des élections était que les membre du CC étaient restés sur place. Tout n’était pas rose, car bien que le Parti soit arrivé en 1ère position lors des élections et disposait de la majorité des sièges, il n’en détenait pas la majorité absolue et ne pouvait donc espérer gouverner seul. La question unique de l’ordre du jour n’était pas de savoir si le Parti accepterais l’exercice du pouvoir, mais de savoir s’il accepterait de gouverner avec un partenaire et par conséquent ne pas être en mesure d’appliquer l’entier de son programme.

Le Congrès avait donné une majorité au Secrétaire Général Korpanov  dans la composition du Comité Central et du Bureau exécutif, l’affaire ne serait qu’une formalité, bien que de houleuse discussion eurent lieu avec les minoritaires. La séance déboucha sur les décisions suivantes :


Citation :
1. Le Secrétaire Général est autorisé à entamer des discussions avec le Parti Constitutionnel Démocrate dans l’optique de former une coalition pour gouverner ;
2. Les mesures urgentes en faveur de la classe ouvrière ferons partie intégrante du programme de gouvernement et ne sont pas négociables – Code du travail, Égalité, Droit syndical, Accès à la santé et à l’éducation.


Dès la fin de la réunion Evgueni se rendit à l’Hôtel de Poste et demanda à une standardiste de le mettre en relation téléphonique avec la présidence du PCD à Murasibirsk. De l’autre côté de la ligne une voix féminine répondit et il lui expliqua ce qu’il désirait


Mademoiselle, je me présente, Evgueni Korpanov. Je suis le secrétaire général du Parti des Travailleurs de Russlavie et je souhaite m’entretenir avec la présidence de votre parti. Il s’agit d’une affaire de la plus haute importance, puisqu’elle concerne notre nation toute entière et… Oui… Oui… Très bien je patiente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Secrétaire

Le Secrétaire

Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Discussions entre le PTR et le PCD   Dim 13 Jan 2019 - 16:53

D’interminables secondes s’écoulèrent puis une voix grésilla sur la ligne. Malgré la déformation inhérente aux conversations téléphoniques, l’on pouvait aisément reconnaître là Vladimir Karinow, ponte du PCD et ancien président du Conseil qui avait mené le premier gouvernement de coalition bleu-rouge depuis le retour du tsar. Le parti n’avait pour l’heure pas de chef , mais les membres du comité exécutif devaient prochainement se réunir à couteaux tirés pour décider du futur des instances dirigeantes.

Vladimir Karinow : " Monsieur Korpanov ? Oui c’est bien moi, comment vous portez-vous ? Permettez d’abord que je vous transmette mes félicitations et ceux de mes collègues pour votre score… des plus inattendus aux dernières élections. "

Quelques sons de voix lointains et étouffés semblaient provenir de la pièce où se trouvait Karinow. Il n’était manifestement pas seul et recevait probablement des instructions.

Vladimir Karinow : " Discuter de l’avenir de la Russlavie ? Ah mais monsieur Karinow, je suis toujours disponible pour discuter de l’avenir de la Russlavie. La question est de savoir quelle teinte prendra le futur du pays, si je puis m'exprimer ainsi.

Hmmm, vous dîtes ? Eh bien, je puis déjà vous indiquer que certaines promesses du PTR comme la nationalisation des banques et assurances, la création d’une armée populaire et l’abolition de la peine de mort recevraient une fin de non-recevoir de la part de nos députés. Sans parler de la socialisation des biens, qui serait anticonstitutionnelle !

D’autres points nous inquiètent et méritent des éclaircissements. Comment vous y prendriez-vous pour arriver à la journée de travail de 8 heures ? Et que changerait votre projet de redistribution des terres à la loi agraire de 1916 ? "

Ce Karinow n’y allait pas par quatre chemins. En d’autres temps, le feu Viktor Medjelev, président du parti merksiste, aurait sans doute raccroché écumant. Mais l’on disait Evgueni Korpanov plus fin stratège et connaissant bien, par sa condition, les besoins et inquiétudes du monde petit-bourgeois que le PCD était censé représenter.

_________________
Secrétaire du Gouvernement
Huissier du Palais
Procureur de la Couronne

Ура Царю!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sainterusslavie.megabb.com
Evgueni Korpanov

Evgueni Korpanov

Nombre de messages : 12
Localisation : Novolensk
Date d'inscription : 07/12/2018

MessageSujet: Re: Discussions entre le PTR et le PCD   Dim 13 Jan 2019 - 17:40

Il était évident que la victoire du Parti aux élections avait entrainé quelques frayeurs. Les rouges pouvaient à tout moment prendre des décisions qui nuiraient à la classe bourgeoise et cela était une cause de cauchemar pour eux. Bien évidemment le PTR était arrivé en tête des élections, mais il n’avait pas obtenu de majorité absolue et seul un gouvernement de coalition pouvait sortir de cette nouvelle Douma. Et qui dit gouvernement de coalition, dit forcement concession, Evgueni en était conscient, tout comme la direction du Parti.

Monsieur Karniow, vous faites ici mention des points de notre programme qui divisent nos deux visions de la Russlavie. Pourquoi ne parlerions nous pas des points qui nous unissent ? Ne sommes-nous pas deux partis aspirants au progressisme ?

Oui… Bien évidemment je conçois les craintes que nôtre programme éveil chez vous. Ce programme esquisse un changement radical de la Russlavie.

Mais sachez que mes buts sont d’améliorer les conditions du prolétariat russlave et aussi de fournir à la Russlavie un gouvernement qui soit capable d’assumer ses obligations envers les citoyens. A cette fin, je suis muni de la part du comité central du PTR d’un mandat de négociation visant éventuellement à la formation d’une coalition gouvernementale avec le PCD. Le CC à évidemment à l’esprit le bien de notre grande nation et dans sa majorité est d’avis que des concessions à notre programme sont indispensables pour éviter de plonger à nouveau ce pays dans l’antre du conservatisme.

Evgueni voulait ne pas faire fuir ses interlocuteurs, mais il ne souhaitait pas non plus paraître trop gentil dans ses concessions.

Sachez cependant que nous sommes intransigeant sur la mise en place de certaines mesures urgentes et que celle-ci sont non-négociables. Celles concernant la dignité des travailleurs et de leur famille par exemple…

Le peuple ne comprendrais pas non plus que l’on refuse à un parti qui a remporté les élections d’appliquer ses légitimes revendications, tout le moins une partie d’entre elles. Le peuple est en ébullition et cette situation pourrait mener à des troubles importants, vous ne croyez pas ?

Ni vous ni moi n’avons rien à gagner dans ce cas, le Tsar enverrait l’armée et suspendrait la constitution. Nous risquerions une guerre civile et les forces progressistes seraient immanquablement accusées d’avoir mis le feu aux poudres. Evgueni soupira. Personne, moi le premier, ne veut d’un nouveau massacre inutile nous sommes d’accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Secrétaire

Le Secrétaire

Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Discussions entre le PTR et le PCD   Lun 14 Jan 2019 - 2:40

Une légère intonation courroucée s’entendit dans la voix du kadet.

Vladimir Karinow : " Cela va de soi, monsieur Korpanov. Pour autant, comme son nom l’indique, notre mouvement s’inscrit pleinement dans l’ordre constitutionnel actuel et ne pourrait soutenir des mesures violant les Lois Fondamentales et nuisant aux libertés individuelles. Il est important que vous nous réassuriez sur les points concrets que j’ai soulevés. Nous avons été également envoyés à la Douma sur un programme et des valeurs. Chacun doit ressortir de ces négociations avec sa dignité intacte, c’est bien normal. "

Il sembla reprendre son calme.

Vladimir Karinow : " L’on me dit que le PIR aurait approché plusieurs de nos élus pour discuter des possibilités d’une coalition anti-PTR. Un geste désespéré devant leur hantise de ' l’hydre rouge ', certes, mais notre direction émasculée serait bien incapable de faire rentrer tous nos élus dans le rang. Faîtes un geste, monsieur Korpanov, et nous pourrons envisager de voter la confiance et le budget. "

_________________
Secrétaire du Gouvernement
Huissier du Palais
Procureur de la Couronne

Ура Царю!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sainterusslavie.megabb.com
Evgueni Korpanov

Evgueni Korpanov

Nombre de messages : 12
Localisation : Novolensk
Date d'inscription : 07/12/2018

MessageSujet: Re: Discussions entre le PTR et le PCD   Lun 14 Jan 2019 - 11:50

A l’autre bout du combiné, Evgueni entendait son interlocuteur s’emballer. Il reprit donc d’une voix plus calme.

Monsieur Karinow, vous avez mal saisi les intentions de notre mouvement. Je crois en la force de la légalité et je n’ai aucunement envie de violer la constitution, que ceci soit clair…

Sous ses yeux il avait le programme du Parti et commençait à trier les points les plus « sensibles ».

Reprenons donc les questions que vous avez soulevez :

Je suis prêt à ne pas exiger la nationalisation des banques et des assurances et à ne pas entrainer la socialisation des biens.

Sur la question de l’abolition de la peine de mort, je reste convaincu qu’elle n’est pas une mesure « civilisée » mais, soit, je conçoit que son abolition ne recueille pas votre approbation. Que diriez-vous d’en limiter les effets à des crimes très graves  ? Pensez-vous sérieusement que le vol et le crime de lèse-majesté soit des crimes qui méritent la peine de mort ? Une peine de prison bien évidement, mais certainement pas la mort.

En ce qui concerne la création d’une armée populaire est-ce que vous êtes opposé à un service militaire obligatoire pour tous les citoyens ? L’armée ne saurait être un instrument de répression si elle était composé de toutes les couches de la population.

Une réflexion traversa l’esprit d’Evgueni : Ce Karinow est un brave homme, mais il semble plus inquiet de ne pas froisser les conservateurs que d’offrir au peuple russlave une meilleure vie. Enfin la priorité est que les travailleurs puissent obtenir enfin le pouvoir de changer leurs conditions.

Vous avez parlé de la journée de 8 heures. Voyez-vous lorsque le temps de travail est indéfini, le travailleur est nourri d’incertitude et les taches qu’il effectue s’en ressentent. La mesure, bien qu’elle puisse faire peur, aura des conséquence bénéfique sur la qualité du travail, car une travailleur heureux est également un travailleur qui travaille mieux ! La mise en place cette mesure pourrait être échelonnée et pourrais prévoir des exceptions temporelles pour les branches d’intérêt capitales pour la production nationale.

Pour finir sur la réforme agraire. Notre ambition est de descendre à 30 hectare maximum pour les propriétés individuelles. Une rétrocession des terres aux anciens propriétaires ne serait plus possible et le solde serait cédé à des coopératives agricoles. Nous sommes d’accord d’indemniser les propriétaires expropriés à un tarif qui ne viderait pas non plus les caisse de l’état…

Il laissa planer un silence puis poursuivi.

Vous voyez, je ne suis pas un « radical » dénué de sens et dont l’objectif serait la fin de notre société… La porte est ouverte et nous pourrions envisager une saine collaboration entre nous. Non ?

Il regarda l’heure sur sa montre il était 19h30 et il pourrait encore envisager de prendre un train de nuit pour être le lendemain dans la capitale.

Je dois de toute façon me rendre à Murasibirsk pour des affaires personnelles et je me ferais une joie de vous rencontrer à mon arrivée. Dites-moi simplement si les propos tenu ce jour vous inspirent toujours des réticences ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Secrétaire

Le Secrétaire

Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Discussions entre le PTR et le PCD   Lun 21 Jan 2019 - 2:18

Il y eu un silence, puis Vladimir acheva la discussion sur une note positive.

Vladimir Karinow : " Vos propos sont certainement encourageants. Je souhaite, pour le bien du pays et du futur gouvernement, que vos… " troupes " sauront se tenir dans l’univers parlementaire et ses formalités.  Ce sera une bataille de tous les jours pour conserver un semblant de cohésion. Et c’est un kadet qui vous le dit ! "

Ils s’échangèrent d’ultimes civilités puis raccrochèrent. Au siège du PCD, les discussions se poursuivirent pourtant jusqu’à très tard dans la nuit. Puis, l’aube couvrant la blanche Murasibirsk de ses premières lueurs, des télégrammes urgents furent envoyés à la résidence du tsar. Un signe qui ne trompait pas : les nominations au Conseil s’annonçaient imminentes.

_________________
Secrétaire du Gouvernement
Huissier du Palais
Procureur de la Couronne

Ура Царю!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sainterusslavie.megabb.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Discussions entre le PTR et le PCD   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discussions entre le PTR et le PCD
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation association ose
» Warhammer v2 : Résumés (ou les péripéties complètes)
» Quel 4x4 solide et fiable entre 3 et 4000€?
» Intermodalité entre Rouen et Elbeuf.
» et pourquoi pas une sorti entre voisin de région

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Politique :: Partis et Factions :: Parti Constitutionnel Démocrate-
Sauter vers: