La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Du côté de l'UPR...
Aujourd'hui à 21:12 par Miroslav Kopernich

» Forum
Aujourd'hui à 19:21 par Miroslav Kopernich

» Une esquisse de conspiration
Aujourd'hui à 16:18 par Alexeï Karenine

» Lettre au tsar
Hier à 22:08 par Maison de Livadia

» Parti Blanc Russlave (PBR)
Hier à 21:11 par Maison de Livadia

» Arrivée mouvementée au Palais Samsonov
Hier à 19:20 par Alexeï Karenine

» Utiliser Houlenn, sauver une baleine
Hier à 18:33 par Zoéé

» Bureau exécutif du PIR
Hier à 0:56 par Mikha Brasnov

» Proposition de rencontre
Jeu 18 Jan 2018 - 23:18 par Prince Andronikov

» Camps militaire de Murasibirsk
Mer 17 Jan 2018 - 17:54 par Maison de Livadia

» Hôtel particulier Ventspills - Maison de Livadia
Mer 17 Jan 2018 - 17:45 par Maison de Livadia

» Convocation
Mer 17 Jan 2018 - 9:24 par Alexeï Karenine

Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 2
3ème Législature de 1917 : Ratification de traités
Lun 18 Déc 2017 - 16:34 par Mikha Brasnov
Concentrés sur l’aventure martiale en Kolozistan, les politiciens russlaves s’étaient assez peu exprimés sur la conclusion du Sommet régional d’Arzamozate. Il faut dire que le contenu exact des négociations n’avait pour une fois pas fuité dans la presse, même si le communiqué introduisant la rencontre avait clairement mentionné l’épineux sujet du Canal Transcontinental reliant le Lac de Centurya …

Commentaires: 2
Session extraordinaire - Crise au Kolozistan
Mar 12 Déc 2017 - 19:04 par Feodor Pojarski
Alors que le Ministre de la Guerre descendait de la tribune pour retourner à sa place, et que le Ministre des Phynances s'apprêtait à lui succéder pour présenter le budget du gouvernement, des cris éclatèrent en provenance de l'extrême-droite de l'hémicycle:

- Ce n'est pas Malvaneck que l'on veut ! Assez perdu de temps en peccadilles ! Le gouvernement va-t-il enfin réagir à la crise majeure qui …


Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 5 Invités :: 1 Moteur de recherche

Alexeï Karenine, Miroslav Kopernich

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Article

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vladivastok chliandropov

avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 22/11/2006

MessageSujet: Article   Ven 24 Nov 2006 - 18:15

Ceci est un article tiré du journal syldave La Voix du Peuple

Russlavie : Le méchant voisin


Alors que tout récemment, j’étais convaincu dans mon infortune que les pires menaces pour la Syldavie étaient la religion et les alliantistes, un nouveau danger bien plus grand que le autres m’est apparue. Samsonov d’abord, puis Yourovsky m’ont fait découvrir le grand pays qu’est la Russlavie. Grand certes, mais aussi fort malheureux et asservie par le terrible tsar Nicolas Premier. Je vous offre aujourd’hui un portrait de notre dangereux voisin ainsi que des dangers qu’il représente assurément pour notre belle République.

Dieu le tsar

La Russlavie est une monarchie constitutionnelle. Cela signifie que les russlaves élisent des députés qui siégeront au parlement. Par contre, on leur impose aussi un tsar (Nicolas Premier) qui, sans être élu, a tout les droits. Et il ne s’en prive pas. Nicolas fait ce que bon luis semble, quand bon lui semble et au diable l’opinion du peuple. Son pouvoir est tel que celui du peuple est illusoire. En effet le parlement russlave n’a aucun pouvoir décisionnel et il ne s’en plaint même pas ! Voici à titre d’exemple la réponse donnée par le ministre Oubranov à un député mécontent d’un projet de loi :

De tout manière Mr Krasstchenko, le Tsar est au dessus! Si le besoin se fait sentir, il va de soi que nous prendrons les bonnes décisions au bon moment!

Autrement dit, on se contrefout de l’avis des députés puisque seul le tsar dirige ! Et cette situation peut être mortel pour le peuple puisque le tsar, dans ses beaux habits, n’a pas les mêmes préoccupations que le peuple et se fiche bien qu’ils crèvent dans la misère. Ainsi est la Russlavie : le grand terrain de jeu d’un tsar capricieux.

L’Autre Dieu, le vrai

Je me penchai ensuite sur la question religieuse. Quelle ne fut pas alors mon horreur de découvrir M. Chinmay, le même vieux fou qu’en Syldavie, dispensant sa propagande. Mais contrairement à ici, il existe en Russlavie une menace religieuse bien pire que cet ermite : La Diabolique Église Cathodoxe Orthodique ! Dirigé par le vieux Sacha, elle dispense une propagande abjecte qui asservit les russlaves. Elle tache aussi d’obtenir pouvoir en convertissant les dignitaires politiques (tout aussi dangereux). Ne peut-on pas justement lire dans la signature du tsar Nicolas Premier : Fervent Cathodoxe-Orthodique. Il est fort aisé par la suite de comprendre d’où viennent les beaux habits dorés du patriarche.

La justice du tsar

Je décidai ensuite, offusquai de l’atrocité russlave, d’écrire une lettre d’appuie au parti Merksiste-Luniniste Russlave. Quelle ne fut pas ma surprise de la voir verrouillé le lendemain et pire de découvrir que j’étais poursuivit en cour suprême pour complot contre sa majesté! Complot contre sa majesté pour une innocente lettre ou j’expose mon opinion !!! (on peut d’ailleurs la voir ici : http://sainterusslavie.megabb.com/viewtopic.forum?t=655 )

Cela n’est toutefois pas surprenant considérant le fait que la Russlavie est un pays totalitaire ou on exerce une censure de l’information sur tout ce qui n’est pas propagande du tsar ou du patriarche de l’église. Ainsi, tout les gens du peuple avec une attitude divergente du tsar sont soit éliminé, soit emprisonné. Rappelez-vous se pauvre Davidovitch. Il nous avait apporté son soutien à moi et Tatveski et fait certains autres actes en Russlavie, alors le Ministre Samsonov nous annonce qu’il a disparu mystérieusement. Ce qui est faut puisque durant mon enquête, j’ai rusé en le demandant comme avocat. On m’a alors répondu qu’on regarderait s’il peut être libéré pour le faire. Ainsi le pauvre croupit actuellement dans un obscure cachot et ce, pour avoir dénoncé le tsar qui oppresse le peuple. Quelle honte !

L’infection se propage !

S’il n’y avait que le peuple russlave qui soufrerait de leurs dangereux dirigeants, vous trouveriez peut être que j’en fais trop de cas. Mais, non ! Ils exportent leur culture de terreur à l’étranger. En effet, le ministre Samsonov et le patriarche de l’église russlave sont venus se mêler d’un débat religieux concernant la Syldavie et elle seule et en on grandement compromis l’issue. De plus, ils ont insinué que notre belle république contenait des « vermines rouges » et ont offrit leur aide pour les exterminer disant qu’ils avaient quand à eux éradiqué ce « fléau » depuis longtemps. Quelle honte ! Au moins, ils avouent le massacre. Et malheureusement, cette infection se propage dans plusieurs pays du micromonde. Aussi, pire que l’infection, ils agressent les autorités étrangères. Il y a entre autre cette pauvre Madame Joviet, présidente de la république fédérale d’Ortika. Le tsar a dit sur son compte, et je cite :

Messieurs, si cette... Cette "femme" s'imagine pouvoir revenir dans ce pays, je compte sur vous pour la livrer à la foule qui en fera ce qui lui plaira!

Quelle barbarie, on se croirait revenue au moyen age. En bref, le tsar et l’église exercent avec la religion un joug sans merci et injuste sur les pauvres russlaves. Une façon de faire qu’il commence (le tsar) à exporter dans d’autres pays où il fait, pour le moment, bon de vivre.

Des pistes de solution

À la lumière des chapitres précédents, il m’apparaît évident qu’il faut agir immédiatement pour contrer le problème. Pour les russlaves, je crains qu’il n’y ais plus beaucoup de façon de se libérer mis a part une révolution. Mais nous, pays étranger, pouvons dénoncer les injustices russlaves. Je suggère au président, si les russlaves ne changent pas leur position, la levé de nos ambassades dans ce pays. Si l’on dénonce la situation inhumaine à l’ OMF peut-être (et j’ai bien dit peut-être parce que je ne connaît pas trop cet organisme) pourront ils eux aussi agir. Mais, l’important n’est pas ce que nous ferons mais que nous le faisions parce que la situation risque de devenir à tout moment explosive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Article
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le meilleur article technique
» Le déroulement des attaques de chaque carnassier. [Article]
» article chasse
» Article sur la nouvelle 997 GT3 dans RS mag
» Malbouffe article assez impressionant !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Archives :: Archives :: politiques-
Sauter vers: